Municipales à Paris : Villani dévoile les premières mesures de son programme

Municipales à Paris : Villani dévoile les premières mesures de son programme

Cédric Villani, candidat à la mairie de Paris, a dévoilé mardi plusieurs propositions de son programme, notamment l'utilisation...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Cédric Villani, candidat à la mairie de Paris, a dévoilé mardi plusieurs propositions de son programme, notamment l'utilisation de l'intelligence artificielle pour le nettoyage des rues ou créer une promenade urbaine de la Seine au Stade de France.

Le médaillé Fields, exclu de LREM pour s'être maintenu face au candidat officiel Benjamin Griveaux, propose d'utiliser "un logiciel entraîné à reconnaître des dizaines de catégorie de déchets qui, grâce aux caméras installées sur les véhicules de la ville, permet d’établir un état des lieux en temps réel du degré de saleté des rues et d'optimiser les itinéraires et fréquence de nettoiement".

Le mathématicien propose également de recourir à l'intelligence artificielle pour "coordonner les feux, fluidifier la circulation, anticiper les embouteillages et réduire les temps de transport".

Le député de l'Essonne prône encore le déploiement de 4.500 policiers municipaux, la création d'une "trentaine de maisons des solidarités regroupant tous les services sociaux", et le développement "des logements sociaux, notamment pour les classes moyennes, pour atteindre le taux de 25%".

Cédric Villani souhaite en outre garantir "un accueil collectif des enfants dès l'âge de deux ans dans les quartiers prioritaires et développer les aides pour que chaque enfant puisse partir en vacances".

Parmi les mesures pour "préparer 2030", le scientifique avance la consécration de 5 milliards d'euros à la transition verte, l'automatisation des lignes 7, 8 et 13 du métro, un plan de 400 millions d'euros pour la construction de pistes cyclables et "créer trois promenades plantées".

"La plus majestueuse sera métropolitaine : elle reliera la Seine au Stade de France en passant par le canal St Martin, rendu à la lumière sur une partie de son parcours, et le canal de l'Ourcq. Le canal St Martin sera piétonnisé dans son intégralité sur une de ses rives", explique le candidat.

Exclu du mouvement présidentiel la semaine dernière, Cédric Villani, qui sera en meeting mercredi, a considéré "être le seul qui propose un programme sérieux, un programme de gouvernement".

"Je ne propose pas d'aménager des potagers dans le bois de Vincennes ou dans le bois de Boulogne, et je ne propose pas non plus de faire monter les prix de l'immobilier en endettant encore davantage une ville qui l'est bien assez", a-t-il encore respectivement taclé la maire sortante PS Anne Hidalgo et M. Griveaux, en référence à certaines de leurs propositions.

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
9min

Politique

Le Salon de l’agriculture, du « Casse-toi, pauv' con » à l’œuf jeté sur Macron, une terre fertile en prises de bec

Temps fort de la vie politique, le Salon international de l’agriculture est aussi un terrain favorable aux accrochages, avec des élus et responsables politiques à portée d’engueulade. Le tout sous l’objectif des caméras. Dans un contexte de remobilisation du monde agricole, la 60e édition du « SIA » s’annonce sous haute tension. Retour sur les incidents et autres bousculades qui ont marqué ses allés ces dernières années.

Le

Municipales à Paris : Villani dévoile les premières mesures de son programme
4min

Politique

Salon de l’agriculture : « Il y a un niveau de tension supérieur à celui qu’il y avait au moment des blocages », prévient Arnaud Rousseau

Invité de l’émission Extra Local, le patron de la FNSEA confirme qu’il ne participera pas au grand débat souhaité par l’Élysée en ouverture du Salon de l’agriculture. Point de blocage : l’invitation des Soulèvements de la Terre à la table des discussions. Pour Arnaud Rousseau, « ce n’est pas la manière de sortir de cette crise de manière constructive ».

Le