Municipales : «  Je crois qu’il faut attendre un peu » assure Edouard Philippe

Municipales : « Je crois qu’il faut attendre un peu » assure Edouard Philippe

S'agissant du deuxième tour des municipales, le Premier ministre dit comprendre « l'impatience des élus » à vouloir installer les conseils municipaux dans les villes «  où le scrutin est terminé » et où les conseils municipaux n'excèdent souvent pas «  les quinze membres. » Leur installation est importante pour la reprise de l'économie a-t-il précisé car des « décisions en matière d'investissement » sont attendues.
Public Sénat

Par Sandra Cerqueira

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Edouard Philippe s'avance prudemment en évoquant une évaluation au mois de juin. Il a annoncé aux sénateurs qu'il avait saisi lundi 4 mai le conseil scientifique pour savoir quand les communes qui ont élu leurs conseillers au premier tour pourront installer leur conseil municipal et élire leur maire. « Pour le second tour, il faut attendre encore un peu », a signalé le premier ministre. Il remettra au Parlement son rapport au plus tard le 23 mai suite aux analyses du Conseil scientifique pour savoir si un second tour aura lieu en juin ou pas

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le