Municipales : LREM  pourra soutenir des maires LR annonce Castaner

Municipales : LREM pourra soutenir des maires LR annonce Castaner

Invité de l’émission Territoires d’infos sur Public Sénat et les Indés Radios, le délégué général de La République en Marche, Christophe Castaner a indiqué que son mouvement soutiendrait les maires sortants « qui ont fait du bon travail », « quelle que soit l’origine de leurs engagements ».
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Si Christophe Castaner n’est pas, pour le moment, candidat à la mairie de Marseille, le délégué général de LREM est déjà à la manœuvre pour peaufiner une stratégie en vue des municipales de 2020. « Je le dis à tous les marcheurs (...) vous faites un diagnostic de situation. Est-ce que ce maire fait le jeu de la démocratie, Est-ce que ce maire a transformé sa ville ? Si c’est le cas, je me fiche de savoir s’il a été un jour Républicains ou pas. Je lui ferai une proposition de travail. Je proposerai un socle de valeurs communes (…) Je demanderai à des marcheurs de l’accompagner si le maire le souhaite et je (La République en Marche) pourrais parfaitement soutenir un maire quelle que soit l’origine de son engagement ».

 « Bien sûr. Car à La République en marche nous ne sommes pas un mouvement classique qui considère que tous ceux qui sont en place sont nuls et que nous, parce qu'on arrive, on est meilleurs. Ça pourra être le cas partout, je n'exclus rien » a-t-il ajouté évoquant notamment la ville de Toulouse dirigé par le Républicains, Jean-Luc Moudenc.

 

 

Dans la même thématique

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le

Migration Europe
6min

Politique

Pacte européen asile et migration : qu'ont voté les eurodéputés français ?

Soutenu par les sociaux-démocrates et la droite européenne, le pacte asile et migration a été adopté au Parlement européen. Mais, contrairement à leurs collègues des autres États membres, Raphaël Glucksmann et François-Xavier Bellamy – têtes de liste socialiste et Les Républicains – se sont opposés au texte.

Le