Nicolas Bay : Mélenchon est le « champion de l’immigration »

Nicolas Bay : Mélenchon est le « champion de l’immigration »

Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, était ce matin l’invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat et Sud Radio. Le député européen valide la position de sa candidate sur Vél’d'Hiv. Il s’est également exprimé sur deux thèmes récurrents dans le discours de Marine Le Pen, la sécurité et l’immigration.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

« Il faut arrêter d’être dans une entreprise de repentance et d’auto-flagellation », estime Nicolas Bay. Hier, Marine Le Pen a affirmé que la France « n’est pas responsable du Vél’d’Hiv ». Une position que le secrétaire général du Front national valide comme relevant de l’ « évidence » avant de justifier : « Si on dit que la France est responsable de ce qui s’est passé pendant la Seconde Guerre mondiale, cela revient à donner une légitimité au régime de Vichy. » Il tient toutefois à marquer la différence entre les opinions de la candidate FN et celles de son père : « Marine ne conteste rien de ce qui a été choquant ou atroce pendant cette période. »

Bay valide les propos de Le Pen sur le Vél'd'Hiv
01:41

L’autre polémique concerne des incidents qui se sont produits lors du meeting de Marine Le Pen à Ajaccio, samedi dernier. Une vingtaine de militants nationalistes corses ont perturbé son déroulement en entrant dans la salle de meeting, avant d’être évacués par le service d’ordre du Front national. Nicolas Bay tient pour responsable le préfet, qui « a laissé des militants d’extrême-gauche s’approcher aux abords immédiats de la salle où elle tenait son meeting ».

Bay à propos du meeting de Le Pen à Ajaccio : "Le préfet est responsable"
00:45

« La libre-circulation c’est aussi celles des terroristes et des armes »

Le député européen s’est ensuite exprimé sur le fond du programme de sa candidate, à commencer par l’Union européenne. « Schengen est mort, Schengen est inefficace. Il nous empêche de nous protéger, permet aux terroristes de frapper et à l’immigration massive, clandestine, de se déverser sur le continent européen. » C’est ainsi que Nicolas Bay perçoit cet « espace de liberté, de sécurité et de justice », si l’on s’en tient à la lettre du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il poursuit en mettant en cause l’une des libertés phares garantie par l’UE, la libre circulation : « C’est aussi la libre circulation des terroristes et des armes ! » Quant aux moyens de Frontex, l’agence européenne chargée du contrôle aux frontières extérieures des États membres de l'Union européenne, ils sont « absolument dérisoires ».

A l’image de sa candidate, le secrétaire général du Front national tient à « retrouver des frontières nationales » et à supprimer ce qu’il estime être « des incitations à l’immigration ». Il en profite pour discréditer l’un des principaux adversaires de Marine Le Pen dans sa course à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon : « Son projet c’est l’immigration massive et la régulation totale de tous les clandestins (…) C’est le champion de l’immigration et je ne crois pas que ce soit ce que les Français attendent aujourd’hui. »

« Marine Le Pen est la mieux placée pour parler à Poutine »

Bay : "Le Pen est la mieux placée pour parler avec Trump et Poutine"
00:50

Comme c’est le cas du leader de La France Insoumise, Marine Le Pen se dit prête à dialoguer avec Vladimir Poutine pour combattre efficacement l’Etat islamique. Et selon Nicolas Bay, « pour parler à Trump et Poutine, elle est la mieux placée ! » Il est également revenu sur l’élection de Donald Trump : « Elle nous semblait aller dans le sens des intérêts de la France, (…) dans le respect d’un monde devenu multipolaire. » Pourtant, il tient à souligner que le Front national a été « le premier à critiquer les frappes américaine sur la Syrie ». « Cela risque indirectement de renforcer les islamistes, estime le secrétaire général du FN. Le régime de Bachar est très critiquable mais l’anéantir reviendrait à mettre les islamistes au pouvoir. »

Dans la même thématique

Nicolas Bay : Mélenchon est le « champion de l’immigration »
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le