Nommé ministre chargé des Relations avec le Parlement, Olivier Véran quitte la Santé

Nommé ministre chargé des Relations avec le Parlement, Olivier Véran quitte la Santé

L’ancien ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran change de portefeuille pour gérer les relations avec le Parlement. Le projet de loi de finances rectificative figure déjà à l’ordre du jour du nouveau ministre délégué.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Clap de fin pour Olivier Véran à la tête du Ministère des Solidarités et de la Santé en poste depuis le 16 février 2020, le neurologue de 42 ans devient ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement et remplace Marc Fesneau, nommé au ministère de l’Agriculture. Son passage de deux ans au ministère de la Santé a été associé et marqué par la situation sanitaire, les confinements à répétition et le projet de loi sur le passe vaccinal.

A la recherche d’un nouveau souffle pour ce second mandat, l’ex-député de l’Isère aurait payé la volonté du chef de l’Etat de tourner la page du Covid. Pour autant, Olivier Véran ne quitte pas le gouvernement et poursuit son parcours politique au sein de l’exécutif à un poste stratégique et essentiel pour le bon déroulement de l’action de l’exécutif. Il lui également est adjoint la vie démocratique. Brigitte Bourguignon, ancienne ministre déléguée chargée de l’Autonomie le remplace à la tête du ministère de la Santé.

« J’aurai à cœur de montrer aux Français que le Parlement n’est pas une structure lointaine », a-t-il indiqué lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur Marc Fresneau, rue Varenne. Le nouveau ministre chargé des relations avec le Parlement aura la tâche de coordonner le programme législatif du gouvernement d’Élisabeth Borne. Olivier Véran sera chargé d’élaborer la partie législative du Conseil des ministres et d’établir le calendrier des projets de loi au sein des calendriers du Sénat et de l’Assemblée nationale.

Dans la même thématique

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller
10min

Politique

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller

Sortants menacés ou en position inconfortable, circonscriptions ayant valeur de symbole, duels médiatiques : Public Sénat a sélectionné douze circonscriptions à travers le territoire, qui pourraient faire parler d’elles les 30 juin et 7 juillet.

Le