Notre-Dame-des-Landes: une décision “avant les fêtes”, dit Hulot

Notre-Dame-des-Landes: une décision “avant les fêtes”, dit Hulot

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a affirmé vendredi sur France Inter que la décision sur le projet...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a affirmé vendredi sur France Inter que la décision sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes serait prise "avant les fêtes".

"La seule chose que je peux confirmer, c'est qu'avant les fêtes non seulement on aura reçu le rapport (des médiateurs, ndlr) mais une décision aura été prise et elle sera prise très rapidement", a déclaré le ministre qui n'a jamais caché son opposition à la construction d'un nouvel aéroport.

Le rapport des médiateurs doit été remis le 13 décembre au Premier ministre Edouard Philippe.

"Il n'y a visiblement pas de projet parfait", a-t-il dit à propos des deux projets, celui de Notre-Dame-des-Landes et le réaménagement de l'actuel aéroport, Nantes-Atlantique.

Les conclusions de la médiation vont avoir pour objet "de nous montrer si on peut améliorer un projet ou l'autre et notamment en tenant compte de cette réalité que vivent certains riverains de Nantes-Atlantique", a dit le ministre, interrogé sur les nuisances sonores d'une extension de l'aéroport actuel.

Il a nié à nouveau l'idée que son maintien au gouvernement soit lié à la décision de l’exécutif sur Notre-Dame-des-Landes.

"Pas du tout. Imaginez que j'agite cette menace là, ce serait une intrusion, je pense insupportable, dans la décision du gouvernement", a-t-il déclaré.

Le rapport des médiateurs ne fera pas de préconisations, mais listera les avantages et les inconvénients des différentes options avec des recommandations pour chacune, selon une source proche du dossier.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le