Nucléaire: Pierre Laurent relève des divergences avec Mélenchon

Nucléaire: Pierre Laurent relève des divergences avec Mélenchon

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste (PCF), a exprimé mardi des divergences avec le programme de sortie du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste (PCF), a exprimé mardi des divergences avec le programme de sortie du nucléaire de Jean-Luc Mélenchon, qu'il soutient dans la course à la présidentielle

"Nous ne sommes pas d'accord avec Jean-Luc Mélenchon sur ce point, nous n'étions déjà pas d'accord en 2012", a déclaré le sénateur de Paris à l'antenne de Sud Radio et Public Sénat.

"Il faut à la fois lutter contre le réchauffement climatique et assurer le droit à l'énergie pour tous, et à une énergie propre", a-t-il analysé, prônant un "programme qui donne la priorité à la sortie de l'énergie carbonée".

"Le mix auquel je pense pour le pays et qui me paraît efficace, c'est maintenir notre parc nucléaire actuel, et y consacrer les moyens parce qu'il faut assurer la sécurité de ce parc et son efficacité, et développer les énergies renouvelables pour nous permettre de sortir des énergies carbonées", a-t-il déclaré.

Jean-Luc Mélenchon, candidat du mouvement La France insoumise à la présidentielle, propose lui une sortie du nucléaire d'ici 2050.

"Le défi (...), ce serait les deux premières années d'arriver à remplacer une ou deux centrales nucléaires en production, soit par des champs d'éoliennes en mer, soit par des champs d'éoliennes à terre, soit par de la géothermie, soit par des hydroliennes que l'on mettrait non seulement dans la mer mais aussi dans les fleuves", avait déclaré M. Mélenchon en décembre.

Le PCF soutient officiellement Jean-Luc Mélenchon dans cette campagne mais présente en parallèle son propre programme, proche mais distinct de celui du candidat.

Les deux courants doivent se rencontrer le 23 janvier pour tenter de s'accorder sur les investitures aux législatives.

Concernant les prochaines sénatoriales, M. Laurent a laissé entendre qu'il pourrait se présenter à sa propre succession: "c'est possible. J'essaye de renouveler mon mandat", a-t-il déclaré.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le