Nupes : « Olivier Faure rompra son accord avec Jean-Luc Mélenchon », prédit Jean-Christophe Cambadélis

Nupes : « Olivier Faure rompra son accord avec Jean-Luc Mélenchon », prédit Jean-Christophe Cambadélis

Invité de Bonjour chez vous, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste fustige l’accord de l’union de gauche et lui prédit une fin prochaine. Selon lui, Olivier Faure sera contraint de rompre l’alliance avec Jean-Luc Mélenchon pour gagner le prochain congrès socialiste. Un congrès dont il espère qu’il sera la première étape de la refondation de la gauche de gouvernement.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Accord honni. Invité de la matinale de Public Sénat, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, s’est livré à une attaque en règle de l’accord de son parti avec la France insoumise. « Cet accord n’est pas gagnant. La gauche réformiste, écologiste a perdu son âme pour installer Jean-Luc Mélenchon », fustige Jean-Christophe Cambadélis.

La nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), qui également rassemble les écologistes, les communistes est fermement rejetée par les éléphants du PS. François Hollande jugeait encore hier que le programme de cette coalition était « infaisable, inapplicable ».

« Il ne fallait pas extrémiser l’union de la gauche »

Pour Jean-Christophe Cambadélis, le PS se compromet donc dans cet accord en se rangeant du côté des extrêmes. De quoi faire le jeu d’Emmanuel Macron. « Les extrêmes font toujours de bons scores au premier tour, mais sont battus au second. C’est la raison pour laquelle il ne fallait pas extrémiser l’union de la gauche », juge-t-il.

L’ancien premier secrétaire prédit d’ailleurs un avenir bref à cet accord. « Nous savons tous que, dans quelques semaines ou quelques mois, Olivier Faure rompra son accord avec Jean-Luc Mélenchon. Pour gagner le prochain congrès socialiste, il sera obligé de le faire », assure Jean-Christophe Cambadélis.

Comme d’autres ténors du Parti socialiste, il appelle à une refondation de la gauche de gouvernement : « La France a besoin d’une gauche responsable ». Et la première étape de cette refondation sera, d’après lui, « Le premier objectif, « de gagner le prochain congrès ».  

Dans la même thématique

Reception de la presse internationale à l’Elysee, a l’occasion des Jeux de Paris 2024
9min

Politique

Interview d’Emmanuel Macron sur les JO : « Il va s’en servir comme d’une métaphore sur le climat politique » 

Ce mardi 23 juillet au soir, Emmanuel Macron va s’exprimer pour la première fois depuis les élections législatives, lors d’une interview pour France Télévisions et Radio France. L’occasion pour lui d’expliciter « la trêve olympique et politique » qu’il a appelée hier de ses vœux. Alors quels sont les enjeux de cette intervention ?  

Le

Nupes : « Olivier Faure rompra son accord avec Jean-Luc Mélenchon », prédit Jean-Christophe Cambadélis
4min

Politique

Lutte anti-drone pour les JO : « Une priorité » pour Attal, sur laquelle les sénateurs ont alerté

A trois jours de l’ouverture de Jeux Olympiques, le premier ministre démissionnaire s’est rendu à la base militaire de Villacoublay pour se faire présenter le dispositif anti-drone. Et a révélé qu’il y a déjà « 6 drones interceptés en moyenne chaque jour » aux abords des sites olympiques. Un sujet sur lequel les sénateurs ont alerté depuis longtemps l’exécutif.

Le