Olivier Véran : « La situation de l’hôpital reste tendue» avec 306 décès en 24 heures

Olivier Véran : « La situation de l’hôpital reste tendue» avec 306 décès en 24 heures

Lors de la présentation du projet de loi de prorogation de l’état d’urgence sanitaire, Olivier Véran a dévoilé au Sénat le bilan de l’épidémie de coronavirus en France en date du 4 mai.
Public Sénat

Par Samia Dechir

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Au cours des dernières 24 heures, 306 personnes sont décédées du coronavirus en France, d’après le décompte des autorités de santé. Devant les sénateurs, Olivier Véran a également indiqué que 25 548 patients atteints du covid-19 étaient hospitalisés en date du 4 mai, soit 267 de moins que la veille.

Une baisse qui ne doit pas masquer la progression du virus : le même jour, 699 nouveaux patients ont été admis. « Derrière ces chiffres, il y a une situation hospitalière qui reste tendue, difficile » a prévenu Olivier Véran. Une situation qui justifie à ses yeux la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 24 juillet, pour contenir une épidémie que « nous n’avons pas vaincue ».

Pas d’isolement de plus de 30 jours

Les conditions des mesures individuelles d’isolement, comme le lieu ou la durée, seront définies après avis du conseil scientifique. Elles pourront faire l’objet d’un recours devant le juge des libertés et de la détention, et ne pourront en aucun cas excéder une durée de 30 jours. Elles ne pourront être imposées qu’à « des personnes entrant sur le territoire national ou arrivant dans un territoire ultramarin ou en Corse, ou en provenance de l’un de ces territoires » a précisé le ministre de la Santé.

Un système d’information sans lien avec « Stop-covid »

Pour casser les chaînes de contamination, un système de tracing sera mis en place grâce à « un fichier d’information ». Il recensera les malades et les personnes qui les ont côtoyés, appelées « cas contact ».  Il sera autorisé par un décret en Conseil d’État après un avis public de la CNIL.

Afin de « couper court à toute suspicion », Olivier Véran a affirmé que « les systèmes d’information dont on parle sont juridiquement, techniquement, totalement indépendants de tout système numérique de tracing type Stop-covid ». Cette application, si elle est mise en place, fera l’objet d’un débat spécifique au parlement, a confirmé le ministre de la Santé.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Olivier Véran : « La situation de l’hôpital reste tendue» avec 306 décès en 24 heures
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le