Outre-mer : la Nupes rafle 18 circonscriptions sur 25

Outre-mer : la Nupes rafle 18 circonscriptions sur 25

Les résultats sont déjà connus en Outre-mer, où la Nupes enregistre de très bons scores et rafle 18 circonscriptions sur 25 possibles.
Louis Mollier-Sabet

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

Avec le décalage horaire, les résultats des élections législatives sont déjà connus en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion, en Polynésie Française, à Saint-Pierre-Et-Miquelon, à Wallis-Et-Futuna, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Bart / Saint-Martin. Sur les 25 circonscriptions représentant ainsi les Outre-mer, 18 ont été conquises par la Nupes.

  • Guadeloupe : une ministre battue et 3 « circos » sur 4 pour la Nupes

Dans la 2ème circonscription, la secrétaire d’Etat chargée de la mer, Justine Bénin (MoDem), a été battue par le candidat divers gauche Christian Baptiste, à 58,65 % contre 41,35 %.

Justine Bénin devra donc démissionner de son poste, mais n’est pas la seule candidate de la majorité présidentielle à avoir été battue en Guadeloupe, loin s’en faut. Elie Califer (app. PS-NUPES) a ainsi été réélu sans surprise suite au désistement de Marie-Luce Penchard dans la 4ème circonscription, alors que le député sortant Olivier Serva, ex-LREM soutenu par LFI, a été réélu confortablement avec 74 % des suffrages.

Seul rescapé de la majorité présidentielle, Max Mathiasin (divers gauche, ex-MoDem) réussit à battre Rody Tolassy, candidat du Rassemblement National, d’une courte tête (52,12 % des voix).

  • Martinique : grand chelem pour la Nupes

Dans les 1ère (centre), 2ème (nord) et 3ème circonscriptions de Martinique, ce sont trois candidats soutenus par LFI qui découvriront pour la première fois les bancs de l’Assemblée nationale : Jiovanny William, Marcellin Nadeau et Johnny Hajjar. Dans la 4ème et dernière circonscription (sud), Jean-Philippe Nilor, qui siégeait dans le groupe communiste lors de la précédente législature, a été réélu.

  • Guyane : 2 sièges pour la Nupes, un sortant LREM battu

Dans la 2ème circonscription, le député LREM sortant, Lénaïck Adam (45,88 %), a été battu par Davy Rimane (54,12 %), soutenu par LFI, alors que dans la 1ère circonscription, un candidat indépendantiste soutenu par le NPA, Jean-Victor Castor, a battu Yvane Goua, porte-parole de deux associations engagées contre l’insécurité et les retards structurels du territoire.

  • Polynésie : LFI rafle les 3 circonscriptions et fait élire le plus jeune député de l’histoire

Dans la 1ère circonscription, Tematai Le Gayic, indépendantiste soutenu par LFI, a créé la surprise, en étant non seulement élu, à 21 ans, plus jeune député de l’histoire, mais aussi après avoir rattrapé un retard de près de 6000 voix, pour finir par coiffer Nicole Bouteau au poteau, avec 50,9 % contre 49,1 %.

Les deux autres duels ont été, sans surprise, moins serrés, pour le sortant Moetai Brotherson (63 %) dans la 3ème circonscription, et pour Steve Challoux (59 %), dans la 2ème, tous les deux indépendantistes soutenus par LFI.

  • Saint-Pierre-et-Miquelon : victoire surprise pour un divers droite

Dans un autre duel serré, c’est cette fois la droite qui est sortie vainqueure à quelques voix près. C’est même à 19 voix que Stéphane Lenormand, candidat divers droite du mouvement local Archipel demain, a battu Olivier Gaston, soutenu par LFI.

  • Wallis-Et-Futuna : Mikaele Seo remporte le duel entre soutiens de la majorité

La majorité présidentielle ne pouvait pas perdre ce deuxième tour à Wallis-et-Futuna, puisque les deux finalistes se revendiquaient de la majorité présidentielle, et c’est finalement Mikaele Seo qui a battu Etuato Mulikihaamea, à 16 voix près.

  • Nouvelle-Calédonie : Ensemble l’emporte face aux indépendantistes

En Nouvelle-Calédonie, la majorité présidentielle résiste bien. Philippe Dunoyer conserve son siège dans la 1ère circonscription, alors que Nicolas Metzdorf l’emporte, lui aussi, face à un candidat indépendantiste.

  • Saint-Barthélemy / Saint-Martin : victoire

Sans surprise à Saint Barthélemy et Saint-Marin, Frantz Gumps, le candidat centriste soutenu par la majorité présidentielle l’emporte avec 67,2 % des voix.

  • La Réunion : 6 députés Nupes et 1 député divers droite

Seul un député divers droite a résisté à la vague de gauche sur l’île de la Réunion, où la Nupes a raflé 6 sièges sur 7. (plus d’infos à venir…)

>> Lire aussi : Législatives : les résultats en Outre-mer

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le