Pas-de-Calais: le maire d’Hesdin, Stéphane Sieczkowski-Samier, a été révoqué

Pas-de-Calais: le maire d’Hesdin, Stéphane Sieczkowski-Samier, a été révoqué

Le Conseil des ministres a prononcé mercredi la révocation du maire divers droite d'Hesdin (Pas-de-Calais), Stéphane Sieczkowski...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le Conseil des ministres a prononcé mercredi la révocation du maire divers droite d'Hesdin (Pas-de-Calais), Stéphane Sieczkowski-Samier, suite à ses nombreux déboires judiciaires, a-t-on appris de sources concordantes.

"Sur proposition du ministre de l’Intérieur, le Conseil des ministres a prononcé la révocation de M. Stéphane Sieczkowski-Samier de ses fonctions de maire de la commune d’Hesdin", qui compte quelque 2.200 habitants, peut-on lire dans le compte rendu du Conseil des ministres.

Cette décision intervient "en raison des manquements graves et réitérés aux devoirs qui lui incombaient en tant que maire et ordonnateur de la commune", a indiqué de son côté dans un communiqué la préfecture du Pas-de-Calais, qui avait lancé cette procédure de révocation.

Celle-ci était liée aux déboires judiciaires du maire élu en 2014 à l'âge de 22 ans, actuellement visé par plusieurs enquêtes, notamment pour acquisition d'armes de troisième catégorie, prise illégale d'intérêt, complicité de faux et usage de faux en écriture publique et détournement de fonds publics.

Pour cette dernière affaire, Stéphane Sieczkowski-Samier, l'un des plus jeunes maires de France, doit être jugé avec sa mère le 12 septembre devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer.

Au lendemain de sa publication du décret au Journal officiel, "le décret de révocation entrera en vigueur et Monsieur Stéphane Sieczkowski-Samier perdra sa fonction de maire, il demeure conseiller municipal d’Hesdin", a précisé la préfecture.

Il "est remplacé provisoirement dans la plénitude de ses fonctions de maire, par le premier adjoint actuellement en fonction" et ce dernier "devra réunir le conseil municipal dans un délai maximum de 15 jours pour élire le nouveau maire et les nouveaux adjoints".

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Pas-de-Calais: le maire d’Hesdin, Stéphane Sieczkowski-Samier, a été révoqué
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le