PCF: Laurent sera dans la nouvelle direction, “si les communistes le souhaitent”

PCF: Laurent sera dans la nouvelle direction, “si les communistes le souhaitent”

Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a indiqué vendredi qu'il dirait en juin quelle place il pourrait...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a indiqué vendredi qu'il dirait en juin quelle place il pourrait occuper, "si les communistes le souhaitent", au sein d'une nouvelle équipe de direction qu'il a appelée de ses voeux.

Mis en difficulté pendant la présidentielle lorsque le parti avait longuement tergiversé sur son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent avait néanmoins annoncé en novembre qu'il serait candidat à sa succession.

Il fait aussi face aux critiques de certains jeunes cadres du parti, qui ont écrit en février une tribune où ils disent vouloir "révolutionner" leur parti et "poser les bases d'un communisme du XXIe siècle".

Assurant travailler avec eux, Pierre Laurent a salué vendredi sur Radio Classique le "rôle très important" qu'ils ont "à jouer dans la future direction du parti communiste".

Interrogé pour savoir s'il pourrait dans ce contexte passer la main, il a estimé qu'"il faut constituer une nouvelle équipe de direction, parce que le renouvellement est nécessaire, c'est en cours, à tous les niveaux du parti", dans les fédérations, au Parlement. "Il y a des nouvelles voix qui prennent de la place et j'en suis ravi", a-t-il assuré.

Quant à savoir quelle pourrait être sa place dans cette nouvelle direction, "si les communistes le souhaitent", il répondra à cette question "après le début du mois de juin", une fois qu'un "cap politique et stratégique" aura été fixé.

Pierre Laurent avait expliqué en novembre qu'il souhaitait une direction plus "collective", à laquelle il voudrait associer plusieurs personnalités émergentes.

Le parti tiendra son congrès extraordinaire du 24 au 26 novembre 2018. Après la consultation de ses militants depuis la mi-septembre, il se donne jusqu'à la fin mai pour organiser des "chantiers" sur les grandes thématiques définies. A partir de début juin, la phase finale du congrès sera lancée avec la présentation des différentes motions.

Dans la même thématique

Montpellier : New Popular Front atmosphere party
10min

Politique

Nouveau Front populaire : Jean-Luc Mélenchon, un caillou dans la chaussure des partenaires de LFI

L’alliance de gauche semble prise au piège des spéculations autour de son candidat pour Matignon. Le Rassemblement national et la majorité présidentielle ne cessent de renvoyer le Nouveau Front populaire à Jean-Luc Mélenchon, dont les sorties médiatiques nourrissent l’agacement des partenaires de La France insoumise. Le mode de désignation du Premier ministre, en cas de victoire de la gauche, reste également en suspens, même si le principe d’un « consensus » entre les différentes formations semble avoir été arrêté.

Le

Dams in Noumea, New Caledonia.31/05/2024
7min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Cette dissolution tombe mal. On a l’impression d’être abandonnés »

Passée quelque peu sous les radars de la campagne des élections législatives, la situation en Nouvelle-Calédonie s’est tendue ces dernières heures depuis l’arrestation et le transfert de militants indépendantistes de la CCAT en métropole. Au point mort depuis la dissolution, la perspective d’un accord global sur l’avenir institutionnel de l’île et sur le dégel du corps électoral aux élections provinciales va devoir attendre l’après 7 juillet.

Le