Pécresse huée: LR “pas un parti en bonne santé” pour Juppé

Pécresse huée: LR “pas un parti en bonne santé” pour Juppé

Alain Juppé a vu lundi dans les sifflets adressés à Valérie Pécresse la preuve que Les Républicains n'étaient "pas un parti en...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Alain Juppé a vu lundi dans les sifflets adressés à Valérie Pécresse la preuve que Les Républicains n'étaient "pas un parti en bonne santé".

"Un parti qui siffle l’une de ses principales responsables, la présidente d'une grande région, une femme de qualité comme l'est Valérie Pécresse, c'est un parti qui n'est pas en bonne santé", a déclaré le maire de Bordeaux lors d'une conférence de presse, avant le conseil municipal.

"Ca me rappelle des souvenirs", a ironisé le maire de Bordeaux, qui avait été lui-même copieusement sifflé en novembre 2014 lors d'un meeting dans sa ville de Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidence de l'UMP, lorsqu'il avait évoqué le "rassemblement de la droite et du centre".

Samedi, Mme Pécresse a récolté des huées lors de son arrivée dans la salle où se tenait le Conseil national, alors que le député Jean Leonetti était en train de prononcer son discours.

Elle a de nouveau été huée lorsqu'elle a évoqué l'existence de "deux droites". Le président du parti Laurent Wauquiez est par deux fois intervenu pour faire redescendre la température.

M. Juppé a récemment fait savoir qu'il n'avait pas payé sa cotisation d'adhérent de LR en 2018, pas plus qu'il ne l'avait fait en 2017. Il n'en est pas moins membre de droit du bureau politique en tant qu'ancien Premier ministre.

Dans la même thématique

Pécresse huée: LR “pas un parti en bonne santé” pour Juppé
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le