Peillon: “aucun problème” avec le voile, si c’est “un fichu”

Peillon: “aucun problème” avec le voile, si c’est “un fichu”

Vincent Peillon, candidat à la primaire initiée par le PS, a indiqué vendredi n'avoir "aucun problème" avec le port du voile à l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Vincent Peillon, candidat à la primaire initiée par le PS, a indiqué vendredi n'avoir "aucun problème" avec le port du voile à l'université, dès lors qu'il s'agit d'"un fichu qu'on se met dans les cheveux".

M. Peillon était interrogé sur Public Sénat et Sud Radio sur les prises de position de Manuel Valls sur le port du voile. "De quel voile parle-t-on ? Parce qu’il y a beaucoup de confusion chez les gens. De quoi parle-t-on exactement ?", s'est-il interrogé. "D’un fichu qu’on se met dans les cheveux quand on va par exemple à l’université ? Aucun problème", a jugé l'ancien ministre de l'Education.

"Moi je ne veux pas vous interdire la cravate, je ne veux pas interdire la kippa", a-t-il répondu, relancé sur la possibilité d'une interdiction du port du voile dans l'espace public.

"Je suis un très grand laïc, un fou de laïcité (…) mais comme je la connais un peu, je rappelle aux uns et aux autres que c'est plutôt pour pacifier que pour passer sa journée à s'opposer les uns aux autres", a-t-il poursuivi.

"On est dans un débat identitaire imposé par l’extrême droite et relayé par des esprits confus", a tranché le candidat.

Interrogé sur la formule "il y a un problème avec l'islam" en France, prêtée à François Hollande dans le livre polémique "Un président ne devrait pas dire ça...", M. Peillon a jugé que "c'est une formule malheureuse".

Manuel Valls, qui avait qualifié il y a quelques mois le voile d'"asservissement de la femme", a défendu sa ligne jeudi soir sur France 2. "Qu'est ce que c'est cette idée que le visage, que le corps des femmes, serait impudique (...) Vous êtes libre de porter ce voile, mais vous savez parfaitement ce qui se passe aujourd'hui dans certains quartiers", a-t-il dit à une jeune normalienne musulmane voilée qui critiquait sa position.

Dans la même thématique

Paris: Macron visiting the 59th edition of the  Agriculture Fair Porte de Versailles
2min

Politique

Emmanuel Macron veut rejouer le grand débat au Salon de l’agriculture

Visant « un échange direct et franc », l’Elysée explique que le chef de l’Etat va débattre samedi avec « l’ensemble des acteurs » qui « pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées ». Les Soulèvements de la terre ont été invités, comme Michel Edouard Leclerc.

Le

Peillon: “aucun problème” avec le voile, si c’est “un fichu”
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le