Penelope gate : Fillon dénonce « un coup d’Etat institutionnel »

Penelope gate : Fillon dénonce « un coup d’Etat institutionnel »

« Les parlementaires ont fait bloc derrière François Fillon » affirme son porte-parole Thierry Solère, après une réunion autour des parlementaires LR. « On ne va pas se laisser voler cette élection » prévient le député.
Public Sénat

Par Public Sénat (images : Samia Dechir et Stephane Hamalian)

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

La droite tente de résister autour de son candidat malgré les affaires. François Fillon a rassemblé les parlementaires LR et quelques UDI mercredi matin à son QG, alors que le Canard Enchaîné sort de nouvelles révélations sur sa femme Pénélope. « Les parlementaires ont fait bloc derrière François Fillon. Il a rappelé très clairement qu’il assume d’avoir travaillé avec madame Fillon, qu’il n’avait commis aucun délit » a expliqué à la sortie le député Thierry Solère, porte-parole du candidat.

« On assiste, et François Fillon nous l’a dit dans la plus grande clarté, à un coup d’Etat institutionnel. On cherche à empêcher la droite et le centre, qui ont désigné leur candidat, d’être candidat à l’élection présidentielle » a ajouté Thierry Solère. « On ne va pas subir un coup d’Etat institutionnel médiatique à 90 jours de l’élection présidentielle » a-t-il insisté. Pense-t-il au pouvoir en place ? « Très clairement oui »… Pour le porte-parole, « il n’y a pas de plan B. Il y a un plan F, c’est Fillon », « on ne va pas se laisser voler cette élection ».

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
9min

Politique

Le Salon de l’agriculture, du « Casse-toi, pauv' con » à l’œuf jeté sur Macron, une terre fertile en prises de bec

Temps fort de la vie politique, le Salon international de l’agriculture est aussi un terrain favorable aux accrochages, avec des élus et responsables politiques à portée d’engueulade. Le tout sous l’objectif des caméras. Dans un contexte de remobilisation du monde agricole, la 60e édition du « SIA » s’annonce sous haute tension. Retour sur les incidents et autres bousculades qui ont marqué ses allées ces dernières années.

Le

Penelope gate : Fillon dénonce « un coup d’Etat institutionnel »
4min

Politique

Salon de l’agriculture : « Il y a un niveau de tension supérieur à celui qu’il y avait au moment des blocages », prévient Arnaud Rousseau

Invité de l’émission Extra Local, le patron de la FNSEA confirme qu’il ne participera pas au grand débat souhaité par l’Élysée en ouverture du Salon de l’agriculture. Point de blocage : l’invitation des Soulèvements de la Terre à la table des discussions. Pour Arnaud Rousseau, « ce n’est pas la manière de sortir de cette crise de manière constructive ».

Le