Philippe souhaite une loi de programmation militaire “ambitieuse”

Philippe souhaite une loi de programmation militaire “ambitieuse”

Le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé samedi son souhait d'aboutir à une loi de programmation militaire "ambitieuse,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé samedi son souhait d'aboutir à une loi de programmation militaire "ambitieuse, innovante et audacieuse", au cours d'une visite avec la ministre des Armées sur la base navale de Toulon (Var).

"Le président de la République a demandé à la ministre des Armées Florence Parly de conduire une revue stratégique dont les conclusions doivent être publiées dans quelques jours et qui orienteront la loi de programmation militaire", a précisé le chef de gouvernement.

Le budget de la Défense, au coeur de la polémique cet été, connaîtra "une hausse de 1,8 milliard d'euros (...) pour 2018, de 1,7 milliard pour 2019, de 1,7 milliard pour 2020" et "le mouvement se poursuivra jusqu'à la fin du quinquennat", a dit le Premier ministre.

"Ne nous y trompons pas, le monde réarme, et vous êtes en première ligne, des profondeurs glacées de l’Atlantique Nord aux eaux chaudes de la mer du Japon", a déclaré M. Philippe, estimant que "la parenthèse enchantée des dividendes de la paix est refermée".

En juillet, l'exécutif avait décidé de procéder à une coupe de 850 millions d'euros dans les programmes d'équipements des armées, sur fond d'effort budgétaire global. La décision avait conduit à une crise avec le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, et à sa démission.

Samedi, le Premier ministre et la ministre des Armées ont embarqué à bord du Mistral et visité le porte-avions "Charles de Gaulle". Sa rénovation en cours doit redonner une seconde vie à ce bâtiment pour les 20 prochaines années. Un chantier colossal mobilise plus de 2.000 personnes pour un total de plus de 4 millions d’heures de travail.

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le