Philippot: le FN a retrouvé “tous les clichés de l’extrême droite”

Philippot: le FN a retrouvé “tous les clichés de l’extrême droite”

L'ancien bras droit de Marine Le Pen Florian Philippot a étrillé dimanche soir le congrès se voulant de refondation du Front...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

L'ancien bras droit de Marine Le Pen Florian Philippot a étrillé dimanche soir le congrès se voulant de refondation du Front national, estimant que le discours de Marine Le Pen a renoué avec "tous les clichés de l'extrême droite".

Se disant "très pessimiste" pour un parti "qui a fait son temps" et dont il a claqué la porte en septembre, il a exprimé sur BFMTV "un peu de peine" pour les militants et les élus qui y sont restés.

Le nouveau nom choisi par Marine Le Pen, "Rassemblement national", "symbolise ce retour en arrière", a estimé Florian Philippot.

"Rassemblement national" fait écho au nom du groupe parlementaire frontiste à l'Assemblée nationale entre 1986 et 1988, "Front national-Rassemblement national". Trente ans plus tôt, le Rassemblement national avait aussi été le nom d'un parti, alors présidé par l'avocat d'extrême-droite Jean-Louis Tixier-Vignancour.

Pour M. Philippot, le discours de clôture de la présidente du parti, qui a fustigé notamment "l'errance" d'Emmanuel Macron, "n'est pas du tout le discours par lequel Marine Le Pen a été élue à la tête du Front en 2011".

Il lui a notamment reproché de négliger de parler de "justice sociale", ou d'environnement" ou encore "d'écologie", dans un texte écrit selon lui par son conseiller spécial et beau-frère Philippe Olivier, démontrant une "filiation avec le Grece et la Nouvelle droite", un courant de l'extrême droite remontant à la fin des années 1960.

Il a aussi fustigé l'invitation faite à Steve Bannon, incarnation de la droite américaine la plus dure, "dont même Trump s'est débarrassé pour extrémisme".

Dans la même thématique

Philippot: le FN a retrouvé “tous les clichés de l’extrême droite”
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le