Plus d’un Français sur deux (56%) satisfait d’Édouard Philippe

Plus d’un Français sur deux (56%) satisfait d’Édouard Philippe

Plus d'un Français sur deux (56%) se dit satisfait de l'action du Premier ministre Édouard Philippe, qui souffre cependant...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Plus d'un Français sur deux (56%) se dit satisfait de l'action du Premier ministre Édouard Philippe, qui souffre cependant toujours d'un déficit de notoriété, selon un sondage Odoxa diffusé jeudi.

Avec 56% d'opinions favorables, le chef du gouvernement gagne 10 points en trois mois. 49% des personnes interrogées se disent aujourd'hui "plutôt satisfaites" et 7% "tout à fait satisfaites" de son action. Elles sont en revanche 43% (-10 par rapport à septembre) à ne pas être satisfaites.

Si 65% (+3) des Français interrogés peuvent citer "le prénom et le nom" du Premier ministre, 35% n'en sont pas capables ou le confondent avec d'autres personnalités, selon cette enquête pour Le Figaro et France Info.

Six personnes interrogées sur dix (60%) le jugent sympathique, 58% compétent, 57% dynamique, et elles sont 41% à le trouver "charismatique".

Une forte majorité (60%) considère par ailleurs que la relation entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe est "bien équilibrée" et que "chacun des deux occupe l'espace politique qu'il faut". Pour 38% en revanche, la relation président/Premier ministre est "déséquilibrée" et le chef de l’État "ne laisse pas assez d'espace au Premier ministre".

Enquête réalisée en ligne les 13 et 14 décembre auprès de 1.028 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

dch/lum/nm

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le