Plus de 2 millions de personnes ont regardé Fillon en direct

Plus de 2 millions de personnes ont regardé Fillon en direct

Plus de 2 millions de personnes ont regardé en direct la conférence de presse de François Fillon, lundi à 16 heures, à la fois...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Plus de 2 millions de personnes ont regardé en direct la conférence de presse de François Fillon, lundi à 16 heures, à la fois sur les chaînes d'info et sur internet, dont 1,25 million sur BFMTV, selon les chiffres de Médiamétrie et des chaînes mardi.

Avec 1,25 million de téléspectateurs, BFMTV a réuni 14,6% de part d'audience, avec un pic de 1,43 million à 16h50. Un score "énorme", selon la chaîne, surtout pour cette tranche horaire.

S'y ajoutent les 195.000 téléspectateurs qui ont suivi sur LCI cette conférence de presse qui était retransmise sur toutes les chaines d'info.

BFMTV a été pendant cette conférence 2e chaîne nationale de France et même 1re chaîne pendant quelques minutes, a indiqué BFMTV. Un succès qui a fait grimper la part d'audience de BFMTV sur l'ensemble de la journée à 3,5% et celle de LCI à 0,9%, avec aussi 0,7% pour iTELE.

En outre 680.000 personnes ont suivi la conférence de presse en direct sur les supports digitaux de BFMTV (bfmtv.com, Facebook Live de BFMTV, Dailymotion…).

L’édition spéciale qui a suivi sur la chaîne d'info leader a aussi réuni 987.000 téléspectateurs en moyenne, soit 10,5% de part d'audience.

Dans la même thématique

Plus de 2 millions de personnes ont regardé Fillon en direct
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le