Plus de 3 millions de téléspectateurs pour l’Emission politique avec Edouard Philippe

Plus de 3 millions de téléspectateurs pour l’Emission politique avec Edouard Philippe

Près de 3,2 millions de téléspectateurs ont suivi jeudi soir la prestation du premier ministre Edouard Philippe, invité de l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Près de 3,2 millions de téléspectateurs ont suivi jeudi soir la prestation du premier ministre Edouard Philippe, invité de l'Emission politique qui faisait sa rentrée sur France 2, selon les chiffres de Médiamétrie.

3,16 millions de personnes ont regardé l'émission présentée par Léa Salamé, diffusée de 21h à 23h environ, donnant à France 2 une part d'audience (pda) de 14,5%, et permettant à la chaîne de se classer derrière TF1 qui a récolté plus de 21% de pda avec des épisodes de la série Profilage.

Un score plus qu'honorable, seuls les numéros avec pour invités Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon ayant fait mieux durant la précédente saison, en pleine campagne électorale. Emmanuel Macron avait ainsi été suivi par près de 3,6 millions de téléspectateurs.

Une des nouveautés de cette rentrée, "L'Emission politique, la suite", un débat avec des personnalités diffusé de 23h à minuit, a même permis à France 2 de se hisser en tête des audiences de la fin de soirée avec 17,5% de pda.

"L'Emission politique", lancée il y a un an, a repris jeudi sur France 2 avec plusieurs changements, après une saison 2016/2017 marquée par l'élection présidentielle et les législatives, et le départ de son co-animateur David Pujadas. Il a quitté le service public pour rejoindre LCI après avoir été évincé du 20H de la deuxième chaîne.

Pour cette saison, l'émission est passée à un rythme mensuel.

Dans la même thématique

Plus de 3 millions de téléspectateurs pour l’Emission politique avec Edouard Philippe
4min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « « Renoncer au Congrès me paraîtrait extrêmement dangereux », avertit François-Xavier Bellamy

Rappelant que la réforme constitutionnelle sur le corps électoral en Nouvelle-Calédonie est le fruit d’un long processus démocratique, entamé par les accords de Nouméa, le député européen (LR) François-Xavier Bellamy estime que le gouvernement ne doit pas reculer malgré les violences meurtrières qui frappent ce territoire du Pacifique depuis une semaine.

Le

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le