Pollution : trois ministres au secours de la vallée de l’Arve en Haute-Savoie

Pollution : trois ministres au secours de la vallée de l’Arve en Haute-Savoie

Habitants et élus sont exaspérés par la pollution chronique de l’air qui frappe cette vallée. Une rencontre est prévue ce vendredi avec Nicolas Hulot et ses collègues de la Santé et des Transports.  
Public Sénat

Par Helena Berkaoui

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

La ministre des Transports Elisabeth Borne, la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot se rendent, vendredi 29 septembre, dans cette vallée victime de la pollution. Excédés, les habitants de la vallée de l’Arve (Haute-Savoie) attendent beaucoup de cette visite. Parmi les élus présents, le sénateur centriste Loïc Hervé participera à cette journée de concertation.

Échaudés par la visite de Ségolène Royal en février dernier, les élus et les riverains escomptent des mesures concrètes pour améliorer la qualité de l’air. L’ancienne ministre de l’Écologie s’était rendue dans la vallée de l’Arve suite à un pic de pollution de cinq mois. Sa visite avait été perçue comme un coup de communication.

8 % de la mortalité annuelle attribuable aux particules fines 

L’exaspération tient surtout aux conséquences sanitaires de la pollution de l’air. Les résultats de l’étude sur l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique dans la vallée de l'Arve sont présentés ce vendredi 29 septembre. L'étude révèle que sur l’année 2012-2013, 8% de la mortalité annuelle dans la vallée est attribuable à l’exposition chronique aux particules fines. Diminuer les concentrations annuelles de particules fines (PM2,5) de 30 % dans toutes les communes de la vallée permettrait d'éviter au moins 45 décès par an, selon l'étude dévoilée par Santé publique France.

« Maladies pulmonaires : bronchite chronique, asthme, cancer du poumon » font partie des risques sanitaires dénoncés par l’association locale Inspire. « Chaque année, 60 à 80 décès prématurés sont à déplorer dans la vallée de l'Arve (155.000 habitants), en lien avec la pollution de l'air » s’alarme-t-elle. Une des revendications appelle à « la nomination d’un préfet à la qualité de l’air. » En réponse à cette situtation, les ministres vont donc décliner un plan de protection de l'atmosphère (PPA) devant les élus et associations. 

Chauffage au bois, industrie, trafic routier : les causes de la pollution de l'air 

La priorité « est l'amélioration du fret ferroviaire » déclare à l’AFP, Éric Fournier,  vice-président chargé de l'Environnement à la région Auvergne-Rhône-Alpes et maire (UDI) de Chamonix. La pause annoncée sur le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin interroge. Le renforcement du fret ferroviaire est une des principales demandes des élus. Toujours sur les transports, une aide financière de plus de 8 millions d’euros est demandée pour la modernisation de la ligne TER entre Vallorcine et Saint-Gervais. 14 millions d’euros ont déjà été engagés par la région.   

Le chauffage au bois, l’industrie locale et le passage de camions polluants sont les principaux facteurs de la dégradation de la qualité de l’air. Riverains et élus demandent que des mesures fermes soient prises. Sur l’industrie, très présente dans la région, les habitants souhaitent la mise en place de normes plus rigoureuses. La fermeture de l’usine d’incinération de Passy figure parmi les demandes. Pour les camions polluants, élus et riverains veulent un contrôle systématique des camions qui empruntent le tunnel du Mont-Blanc et un déplacement d’un million de camions de la route vers le rail. 

Dans la même thématique

Paris: Francois-Xavier Bellamy during a press conference
12min

Politique

Européennes : un rapprochement entre LR et le groupe d’extrême droite ECR est-il envisageable au Parlement européen ?

Alors que le compromis est la règle en Europe, la tête de liste LR aux européennes assume de voter « très souvent » au Parlement européen avec des « collègues du groupe ECR », l’un des deux groupes d’extrême droite, où siège le parti de Giorgia Meloni. La première ministre italienne pourrait se retrouver au centre des discussions au lendemain du scrutin. Au sein des LR, la prudence reste de mise, mais certains, comme Julien Aubert, vice-président du parti, plaident pour « s’allier avec ECR ».

Le

FRA – EMMANUEL MACRON – MARINE LEPEN – RN – ELYSEE
7min

Politique

Débat Macron-Le Pen sur les européennes : « S’il avait lieu, ça commencerait à poser un sérieux problème démocratique », analyse Bruno Cautrès 

A deux semaines du scrutin des européennes, Emmanuel Macron a déclaré être « prêt à débattre maintenant » avec Marine Le Pen. Alors que la liste de la majorité présidentielle, menée par Valérie Hayer, se fait largement distancer par celle de Jordan Bardella, le principe de la confrontation arrange-t-il les deux camps ? Quels sont les enjeux d’un tel débat ? Décryptage.

Le

Paris: EELV lancement campagne elections europeennes
7min

Politique

Européennes 2024 : que contient le programme des Écologistes ?

A moins de deux semaines du scrutin, les sondages sont de moins en moins favorables au parti écologiste qui pourrait ne pas atteindre le seuil des 5 %. Au long d’un programme détaillé, Marie Toussaint dévoile une vision globale du futur de l’Union européenne en mettant l’accent sur la « bifurcation sociale et écologique ».

Le