Popularité: Macron et Philippe poursuivent leur remontée

Popularité: Macron et Philippe poursuivent leur remontée

Le regain de popularité d'Emmanuel Macron (+2) et du Premier ministre Edouard Philippe (+1) se confirme en décembre, avec près de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le regain de popularité d'Emmanuel Macron (+2) et du Premier ministre Edouard Philippe (+1) se confirme en décembre, avec près de quatre Français sur dix qui portent un jugement positif sur leur action, selon un sondage IPSOS diffusé jeudi.

Avec 39% d'avis favorables et un gain de 7 points depuis son plus-bas du mois de septembre, le chef de l'Etat poursuit sa lente remontée.

Un Français interrogé sur deux (50%) porte toutefois encore un jugement "défavorable" sur son action, soit 4 points de moins qu'en septembre, selon ce baromètre pour l'hebdomadaire Le Point.

L'évolution d'Edouard Philippe s'inscrit partiellement dans le sillage de celle d'Emmanuel Macron, avec 37% (+1) des personnes interrogées qui portent un jugement favorable sur son action. Elles sont en revanche 47% d'un avis contraire, soit deux points de plus que le mois précédent.

Nicolas Hulot (45%, =) est toujours en tête du classement des personnalités politiques sur lesquelles les Français portent un jugement favorable. Il devance l'ancien ministre Jack Lang (40%, +3), Alain Juppé (38%, =) et Jean-Yves Le Drian (33%, +3). A la veille de son élection à la tête du parti "Les Républicains", Laurent Wauquiez bénéficiait d'une cote de popularité de 16% (-1) auprès de l'ensemble des Français interrogés. Manuel Valls gagne 4 points à 19%.

Enquête réalisée en ligne les 8 et 9 décembre auprès de 1.016 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

Popularité: Macron et Philippe poursuivent leur remontée
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le