Pour Gaudin : « il n’y aura pas une volonté d’obstruction », de la part du groupe LR du Sénat

Pour Gaudin : « il n’y aura pas une volonté d’obstruction », de la part du groupe LR du Sénat

Alors que le député Thierry Solère a annoncé la création prochaine d’un groupe LR « constructif » à l’Assemblée nationale, au Sénat le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin n’en voit pas l’utilité puisque de leur part « il n’y aura pas une volonté d’obstruction », « mais une liberté d’agir ».
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Les sénateurs Les Républicains n’ont pas vraiment envie de commenter la division qui s’annonce entre les députés LR. « On s'achemine vers la constitution d'un groupe indépendant. Il aura vocation à soutenir les réformes du gouvernement » a annoncé, ce matin, le député LR Thierry Solère évoquant même un nombre dépassant « largement » 15 parlementaires.

À la Haute assemblée, on préfère tout d’abord se réjouir du score des Républicains. « Nous avons un nombre de députés auxquels on n’aurait pas pensé même au soir du 1er tour » a commenté Jean-Claude Gaudin. Les sénateurs ont même accueilli le chef de file de la campagne François Baroin par des applaudissements et des « bravo François, tu as bien sauvé la baraque ».

Si aucun groupe de « constructifs » LR n’est en préparation au Sénat, certains pourraient être tentés par l’appel du sénateur François Patriat, proche d’Emmanuel Macron, qui hier, a envoyé un mail à destination des macron- compatibles susceptibles de rejoindre un futur groupe LREM au Sénat.

« Il y aura vraisemblablement un groupe des amis de M. Macron (…) maintenant quand le gouvernement présentera des choses intelligentes, il n’y aura pas, de notre part, une volonté d’obstruction, mais laissez-nous notre liberté d’agir » a estimé Jean-Claude Gaudin.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le