Pour Jack Lang, il faudra “nouer une relation” avec Pyongyang

Pour Jack Lang, il faudra “nouer une relation” avec Pyongyang

Jack Lang, qui a été envoyé spécial en Corée du Nord sous le quinquennat Sarkozy, a affirmé dimanche "qu'il faudra bien un jour...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Jack Lang, qui a été envoyé spécial en Corée du Nord sous le quinquennat Sarkozy, a affirmé dimanche "qu'il faudra bien un jour nouer une relation" avec Pyongyang, dont la communauté internationale a "sous-estimé la ténacité".

La communauté internationale "a sous-estimé la ténacité, l'entêtement, la volonté de ce pays d'affirmer sa pleine souveraineté, sa pleine dignité", a déclaré l'ancien ministre sur TV5Monde. "Ce qui compte d'abord pour le régime de la Corée du Nord, c'est que sa souveraineté, sa dignité soient pleinement reconnus et pérennisés".

Il s'est dit convaincu "qu'il faudra bien un jour nouer une relation" avec Pyongyang.

A terme, un traité de paix avec les États-Unis est le "voeu profond" du régime nord-coréen, a-t-il estimé.

Selon lui, "la Chine peut, s'il y a une certaine intelligence diplomatique au sein du Conseil de sécurité, servir de relais pour savoir discrètement dans quelles conditions et comment les dirigeants nord-coréens accepteraient un accord global".

"C'est une erreur de penser que le chef du régime est un fou", a encore déclaré l'ancien ministre de la Culture. "C'est un homme très rationnel, très méthodique, très organisé, peut-être d'une certaine manière plus méthodique que ne l'est M. Trump".

Le président américain "est dans le pur verbe, le pur langage, mais ça ne rend pas facile l'établissement d'une diplomatie cohérente", a-t-il estimé.

Dans la même thématique

Pour Jack Lang, il faudra “nouer une relation” avec Pyongyang
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le