Pour l’Elysée, plus de 40.000 rêveurs votent… Obama

Pour l’Elysée, plus de 40.000 rêveurs votent… Obama

Barack Obama candidat à l'élection présidentielle? C'est évidemment impossible mais un collectif de blagueurs anonymes avait déjà réuni 43.000...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Barack Obama candidat à l'élection présidentielle? C'est évidemment impossible mais un collectif de blagueurs anonymes avait déjà réuni 43.000 signatures mercredi pour pousser l'ex-président des Etats-Unis à viser l'Elysée.

"Oui on peut", clament des portraits de Barack Obama sur fond bleu-blanc-rouge, rappelant le slogan "Yes We Can" de la campagne d'Obama en 2008. Affichés dans les rues de Paris, les portraits renvoient vers une pétition en ligne.

"Barack Obama a achevé son deuxième mandat de président des États-Unis (...), pourquoi ne pas l’embaucher comme président pour la France?", lancent les organisateurs de la pétition sur leur site. Ils espèrent recueillir un million de signatures avant le 15 mars.

Leur rêve le plus fou? Faire étudier leur proposition par l'Assemblée nationale, pour qu'elle "naturalise Barack Obama ou vote une loi pour qu'il puisse se présenter", a déclaré à l'AFP un des quatre organisateurs parisiens de l'opération, qui souhaitent garder l'anonymat.

Les blagueurs anonymes devant le portrait d'Obama sur une affiche apposée urs anonymes le 27 février 2017 à Paris
Les blagueurs anonymes devant le portrait d'Obama sur une affiche apposée urs anonymes le 27 février 2017 à Paris
AFP

"Tout ça c'est une grosse blague", admet l'organisateur, tout en collant une de ses affiches dans une rue parisienne. "Mais avec du fond aussi, c'est-à-dire qu'aujourd'hui (...) les gens ne se reconnaissent pas dans les candidats en France et qu'on vote tous un peu contre, et pas pour quelqu'un".

Selon les initiateurs, il faudrait aussi voter pour Barack Obama parce qu'il a "le meilleur CV au monde pour le job" et "parce qu’à l’heure où la France s’apprête à voter massivement pour l'extrême droite, nous pouvons encore donner une leçon de démocratie à la planète en élisant un Président français, étranger".

Les organisateurs assurent n'être contre aucun des candidats actuels et précisent qu'ils voteront bien à l'élection présidentielle mais entendent exprimer avec le choix d'Obama une envie de "rêver".

"Maintenant, il faut aussi qu'on ait son accord et ça c'est beaucoup moins gagné..."

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le