Première rencontre Fillon-Sarkozy depuis la primaire de la droite

Première rencontre Fillon-Sarkozy depuis la primaire de la droite

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite, a rencontré vendredi midi l'ex-président Nicolas Sarkozy pour la première...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite, a rencontré vendredi midi l'ex-président Nicolas Sarkozy pour la première fois depuis le dernier débat d'avant premier tour de la primaire, mi-novembre, a-t-on indiqué dans son entourage.

Les deux hommes se sont retrouvés à 13H00 autour d'un déjeuner dans les bureaux de l'ancien chef de l'Etat, rue de Miromesnil, à Paris, a-t-on précisé.

"Ca s'est très bien passé, dans un climat convivial et constructif avec une volonté commune que la famille soit rassemblée pour la victoire en 2017", a commenté auprès de l'AFP l'entourage de Nicolas Sarkozy.

"Le déjeuner s'est déroulé dans un excellent climat", a renchéri l'entourage de François Fillon. "Nicolas Sarkozy souhaite de toutes ses forces la victoire de François Fillon. Il a plaidé pour un élargissement maximal de l'équipe de campagne, ce qui est tout à fait l'état d'esprit de François Fillon depuis sa victoire, comme en témoigne encore la deuxième partie de son organigramme" dévoilée vendredi, a-t-on précisé.

L'ex-Premier ministre et Nicolas Sarkozy ne s'étaient pas revus depuis le 17 novembre, jour du dernier débat télévisé précédant le premier tour de la primaire de la droite.

Les deux hommes se sont toutefois parlé plusieurs fois au téléphone depuis le mois de novembre, a précisé l'entourage de M. Fillon.

Le 20 novembre, M. Fillon avait créé la surprise en arrivant largement en tête du scrutin (44%) devant Alain Juppé (29%). Nicolas Sarkozy avait, lui, été éliminé en ne recueillant que 21% des voix. M. Fillon s'était ensuite imposé au second tour avec plus de 66% des suffrages face au maire de Bordeaux.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le