Présidentielle: Corbière (LFI) propose à Hamon de boire de la tisane pour se calmer

Présidentielle: Corbière (LFI) propose à Hamon de boire de la tisane pour se calmer

Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise, a invité lundi Benoît Hamon à "prendre une tisane" pour se "calmer", en lui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Alexis Corbière, porte-parole de la France insoumise, a invité lundi Benoît Hamon à "prendre une tisane" pour se "calmer", en lui reprochant de prêter au mouvement de Jean-Luc Mélenchon une fascination pour le régime de Vladimir Poutine.

Dénonçant le récent voyage de la candidate du Front national Marine Le Pen en Russie, M. Corbière a estimé sur RTL que rencontrer un "grand" chef d’État à la veille d'une élection présidentielle n'était "pas bien pour l'indépendance de la France" et assuré qu'il fallait "d'abord parler au peuple français".

"On a toujours dénoncé le régime de Vladimir Poutine, qui est une oligarchie", s'est-il défendu.

"Je suis blessé quand Benoît Hamon nous assimile à tout ça. Nous ne sommes pas fascinés par Vladimir Poutine. Je veux lui dire +calme toi, prends une tisane, fais ta campagne et, de grâce, respecte l'accord que nous avions de ne pas porter de coups en dessous de la ceinture+", a-t-il lancé au candidat socialiste à l'élection présidentielle.

Sur BFMTV vendredi, M. Hamon s'en était pris "aux trois candidats, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen" qui selon lui reprennent "l'agenda russe" de "rediscuter des frontières" en Europe, un "danger" selon lui.

Également interrogé sur l'appel formulé dimanche par l'ancien ministre Vincent Peillon pour relancer les discussions entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon en vue d'une éventuelle candidature unique à gauche, M. Corbière a affirmé ne plus être dans "cette tambouille".

"Une campagne présidentielle, il faut la faire pour gagner. (...) Par son programme, Jean-Luc Mélenchon est l'homme qui apporte des réponses aux préoccupations majeures des Français", a-t-il souligné en faisant référence aux derniers sondages plaçant M. Mélenchon en quatrième position, devant le vainqueur de la primaire de gauche.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le