Présidentielle : le décret autorisant le dépôt des parrainages signé en Conseil des ministres

Présidentielle : le décret autorisant le dépôt des parrainages signé en Conseil des ministres

Le décret autorisant officiellement le dépôt des parrainages pour l’élection présidentielle a été signé ce matin en Conseil des ministres.
Public Sénat

Par Saveria Rojek

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

C’est désormais officiel! Le décret autorisant le dépôt des parrainages pour l’élection présidentielle a bien été signé ce matin en conseil des ministres. En raison du déplacement en Chine du Premier ministre Bernard Cazeneuve, le conseil des ministres qui se tient traditionnellement les mercredis était décalé à ce matin, l’occasion pour François Hollande de signer ce décret qui lance officiellement la campagne. Problème, certains « petits » candidats se plaignent de ce report de deux jours, deux jours de moins pour eux dans cette chasse aux parrainages.

Philippe Poutou, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste, dénonce même « un barrage anti-démocratique », parlant de la « volonté perverse de l’Etat » de nuire aux « petits candidats ». Pour le candidat du NPA, retarder le lancement des parrainages d'élus au 25 février pénalise ceux ayant le plus de difficultés à récolter les 500 signatures.

L'ouverture de la période du dépôt des parrainages, prévue initialement le jeudi 23 février, a été retardée par le Conseil constitutionnel au samedi 25 février. Elle se termine le 17 mars à 18 heures.

42.000 élus vont recevoir le formulaire envoyé par les préfectures, sur lequel chacun pourra donner sa signature. Un seul parrainage par élu est autorisé. Et c’est le Conseil constitutionnel qui, après validation, établira la liste des candidats les 20 ou 21 mars.

C’est une première cette année, la liste des élus ayant parrainé un candidat sera publiée dans son intégralité et au fur et à mesure deux fois par semaine. Auparavant, seulement 500 noms tirés au sort étaient publiés.

Autre nouveauté: les déclarations de patrimoine des candidats seront rendues publiques. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique les affichera sur son site au plus tard le 9 avril, 15 jours avant le premier tour.

Une dizaine de candidats pourraient au final rester en course, soit à peu près autant qu'en 2012 où ils étaient 10 à se présenter contre 16 en 2002 et 12 en 2007.

La campagne officielle s'ouvrira le lundi 10 avril et s'achèvera le vendredi 21 avril à minuit.

 

Dans la même thématique

Présidentielle : le décret autorisant le dépôt des parrainages signé en Conseil des ministres
6min

Politique

Attal présente son programme et renvoie dos à dos « Nupes » et RN : « Le 30 juin, j’aimerais que les Français me choisissent » 

Ce jeudi 20 juin, le Premier ministre a dévoilé une série de mesures sur le pouvoir d’achat, le travail, la transition écologique ou encore la justice des mineurs, qui seront portées par les candidats de la majorité aux législatives anticipées. Gabriel Attal n’a pas hésité à personnaliser le scrutin, appelant les Français à « le choisir » dès le premier tour.

Le