Présidentielle: Mélenchon refuse un débat à trois jours du 1er tour

Présidentielle: Mélenchon refuse un débat à trois jours du 1er tour

Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise à la présidentielle, a dit mardi qu'il ne comptait pas participer au débat...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise à la présidentielle, a dit mardi qu'il ne comptait pas participer au débat organisé avec l'ensemble des candidats par France 2 le 20 avril, à trois jours du premier tour.

"La chaîne ne s’est pas demandée si nous sommes d'accord pour mettre en jeu toute notre campagne 48 heures avant le vote, ni ce que nous avions prévu de faire à cette date, ni s'il est décent et conforme qu’une campagne électorale s'achève par un événement auquel il est impossible de répliquer le cas échéant", dit M. Mélenchon sur son blog.

"En toute hypothèse, pour ma part je ne crois pas possible de participer à une émission de cette nature au-delà du lundi 17 avril, compte tenu de mon programme d'activité et de la construction de ma campagne", ajoute-t-il.

Revenant sur le premier débat diffusé sur TF1 avec les cinq principaux candidats, le député européen pointe les "limites" du dispositif.

"Toute la difficulté d'un tel débat tient au nombre des participants combinés à celui des sujets à traiter (...) Imagine-t-on ce que cela signifie de s’exprimer sur des problèmes d'une telle complexité en une minute et demie ?", demande M. Mélenchon.

Dans la même thématique

Présidentielle: Mélenchon refuse un débat à trois jours du 1er tour
4min

Politique

Lettre d’Emmanuel Macron : « Je crois que les Français ne sont pas dupes et qu’ils savent que c’est un tour de passe-passe », juge Fabrice Leggeri (RN)

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Fabrice Leggeri, porte-parole du RN a détaillé plusieurs éléments du programme du parti de Jordan Bardella. Ce dernier qualifie la lettre d’Emmanuel Macron de « tour de passe-passe » et envisage la démission d’Emmanuel Macron si les élections ne permettent pas de dégager une majorité absolue.

Le

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention toute particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le