Présidentielle: Nadot renonce à se présenter et soutient Macron

Présidentielle: Nadot renonce à se présenter et soutient Macron

Sébastien Nadot (Mouvement des progressistes) a renoncé à présenter sa candidature à la présidentielle, faute de réunir le nombre...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Sébastien Nadot (Mouvement des progressistes) a renoncé à présenter sa candidature à la présidentielle, faute de réunir le nombre nécessaire de parrainages, et a annoncé lundi qu'il soutenait la candidature d'Emmanuel Macron (En Marche!).

"A quelques heures de l'ouverture du dépôt des signatures, le compte n'y est pas. Je ne serai pas candidat à l'élection présidentielle", a expliqué dans un communiqué M. Nadot, inconnu du grand public.

Espérant que "ce revers n'est pas un coup d'arrêt", il a précisé porter son choix "personnel" sur le candidat d'En Marche!, "en citoyen libre, avec une sensibilité de gauche affirmée".

Cet engagement "n'efface pas les différences ni les divergences", a-t-il ajouté, soucieux de l'inscrire "dans la volonté de voir naître une nouvelle culture politique en France, celle du dialogue, celle du débat constructif, celle de l'intérêt général".

Il a justifié ce soutien par son aspiration "à un nouveau rapport entre citoyen et politique", parce que "le système éducatif français mérite un projet ambitieux et doit apporter des réponses concrètes à la jeunesse de notre pays" et parce que son "identité se conjugue avec celle de l'Europe et des Européens".

M. Nadot, qui avait été propulsé candidat à l'automne par un Robert Hue convaincu de la nécessité pour les politiques de "laisser la place", avait tenté de s'inscrire dans la primaire organisée en janvier par le Parti socialiste mais en avait été refoulé.

Dans la même thématique

Présidentielle: Nadot renonce à se présenter et soutient Macron
4min

Politique

Lettre d’Emmanuel Macron : « Je crois que les Français ne sont pas dupes et qu’ils savent que c’est un tour de passe-passe », juge Fabrice Leggeri (RN)

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Fabrice Leggeri, porte-parole du RN a détaillé plusieurs éléments du programme du parti de Jordan Bardella. Ce dernier qualifie la lettre d’Emmanuel Macron de « tour de passe-passe » et envisage la démission d’Emmanuel Macron si les élections ne permettent pas de dégager une majorité absolue.

Le

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention toute particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le