Primaire à gauche: Fleur Pellerin soutient Manuel Valls

Primaire à gauche: Fleur Pellerin soutient Manuel Valls

Fleur Pellerin, ancienne ministre de la Culture, a apporté samedi son soutien à l'ex-Premier ministre Manuel Valls pour la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Fleur Pellerin, ancienne ministre de la Culture, a apporté samedi son soutien à l'ex-Premier ministre Manuel Valls pour la primaire organisée par le Parti socialiste en vue de l'élection présidentielle.

"Je le soutiens pour tout un tas de raisons, parce que je crois qu'il incarne vraiment l'homme d’État", a-t-elle déclaré sur Europe 1, à cinq jours du premier débat télévisé de cette primaire.

"Je le connais bien et je connais ses convictions, je sais qu'il est loyal, fidèle à ses convictions. Je l'apprécie et je pense que c'est le plus à même de conduire le pays au moment où nous sommes", a poursuivi cette ex-ministre désormais à la tête d'une société privée.

Manuel Valls est l'un des sept candidats à la primaire du Parti socialiste et de ses alliés, organisée les 22 et 29 janvier, dans le cadre de laquelle il est notamment opposé à Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Vincent Peillon.

De 2012 à 2016, Fleur Pellerin a notamment été ministre chargée des PME et de l’Économie numérique, secrétaire d’État au Commerce extérieur et ministre de la Culture. Lors de sa passation de pouvoirs avec Audrey Azoulay, elle avait exprimé sa "gratitude immense, indicible pour Manuel Valls pour avoir proposé (son) nom au président de la République en 2014".

Dans la même thématique

Primaire à gauche: Fleur Pellerin soutient Manuel Valls
3min

Politique

Crise agricole : « 80% des engagements sont tenus ou en passe d’être tenus », affirme Gabriel Attal

Interrogé par François Patriat, président du groupe RDPI (majorité présidentielle) au Sénat sur la crise agricole, le Premier Ministre a reconnu une situation difficile pour les agriculteurs français, déplorant « un malaise, une détresse, une exaspération qui vient de loin », tout en se réjouissant de la réponse apportée par le gouvernement à travers les 62 engagements promis lors de sa conférence de presse début février.

Le

Primaire à gauche: Fleur Pellerin soutient Manuel Valls
2min

Politique

Prix planchers dans l’agriculture : « Si on ne supprime pas la surtransposition des normes, le prix garanti sera un échec », estime Marine Le Pen

Ce 28 février, Marine Le Pen était en visite au Salon de l’agriculture. L’occasion pour la présidente du groupe RN à l’Assemblée de réagir aux dernières annonces d’Emmanuel Macron pour faire face à la crise agricole. Sans certaines conditions, elle estime que l’instauration de prix planchers pourrait conduire à « la ruine de l’agriculture ».

Le