Primaire : « Cambadélis s’est transformé en censeur » dénonce Robert Hue

Primaire : « Cambadélis s’est transformé en censeur » dénonce Robert Hue

Le sénateur Robert Hue dénonce l’exclusion de la primaire de gauche du candidat de son parti (MdP), Sébastien Nadot. Bastien Faudot (MRC) et Pierre Larrouturou (Nouvelle donne) ont dénoncé aussi leur exclusion lors d’une conférence de presse commune.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Ça ne passe toujours pas. Les candidats exclus de la primaire par Jean-Christophe Cambadélis n’en démordent pas. Le patron du PS a décidé d’exclure de la primaire de la Belle alliance populaire (BAP) les candidatures du MRC de Bastien Faudot, de Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou et celle de Sébastien Nadot, pour le Mouvement des progressistes, parti créé par Robert Hue. Il a invité en même temps Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, qui ne sont pas membres de la BAP…

« En fait c’est une primaire socialiste »

« Sébastien Nadot n’est pas là. Il est actuellement devant ses élèves à Toulouse. Lui, c’est un candidat de la vraie vie, un vrai candidat citoyen, c’est peut-être pour ça que Monsieur Cambadélis n’en veut pas » a réagi lundi sur Public Sénat Robert Hue (voir la vidéo). Il ajoute : « En fait c’est une primaire socialiste. (…) Avec Monsieur Borgel (organisateur de la primaire, ndlr), ils se sont transformés en censeurs. Les candidats citoyens qui ne sont pas membres du PS n’ont pas le droit d’être dans la primaire. C’est un terrible coup porté à la gauche. Je crois qu’il faut au contraire ouvrir ».

Pour le sénateur du Val-d’Oise « la primaire de la Belle alliance populaire, c’est le faux nez du PS ». Selon l’ancien numéro 1 du PCF, c’est une primaire « à la tête du client ». Une critique portée aussi par le candidat du Mouvement républicain et citoyen, Bastien Faudot. Interrogé par publicsenat.fr, il dénonçait vendredi une primaire « à la gueule du client » (voir notre article).

Conférence de presse devant les grilles de Solférino de Pierre Larrouturou et Bastien Faudot

Comme Pierre Larrouturou, le candidat qui ambitionne de défendre « la gauche souverainiste » a déposé sa candidature ce lundi et a saisi la Haute autorité de la primaire. Elle a recommandé samedi de « recevoir » le candidat de Nouvelle donne lors de la prochaine réunion du comité national d’organisation des primaires (CNOP) pour qu’il défende sa cause.

Pierre Larrouturou et Bastien Faudot ont tenu lundi soir une conférence de presse commune devant les grilles de Solférino. Histoire de se rappeler au bon souvenir de Jean-Christophe Cambadélis. La prochaine réunion du CNOP est prévue ce mardi. La date limite pour enregistrer les candidatures à la primaire est fixée à jeudi.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le