Primaire de la gauche: plus de quatre Français sur dix intéressés

Primaire de la gauche: plus de quatre Français sur dix intéressés

Plus de quatre Français sur dix (42%) déclarent s'intéresser à la primaire socialiste prévue fin janvier, selon un sondage Ifop...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Plus de quatre Français sur dix (42%) déclarent s'intéresser à la primaire socialiste prévue fin janvier, selon un sondage Ifop pour Atlantico.fr publié mardi.

Sur l'ensemble des sondés, 13% disent manifester "beaucoup" d'intérêt pour la primaire du PS, et 29% "assez" d'intérêt.

De même, ils sont 58% à déclarer peu ou pas du tout d'intérêt pour cette primaire qui doit permettre au PS de se trouver un candidat pour l'élection présidentielle.

Ce sont les sympathisants du PS qui se disent les plus intéressés (80%) par ce scrutin.

Parmi les sympathisants du Front de Gauche, 59% sont intéressés par la primaire socialiste; seulement 43% chez les sympathisants d'Europe Ecologie-Les Verts, soit presque autant que sur l'ensemble de la population.

Lors d'un sondage similaire concernant la primaire de la droite, début septembre, à deux mois du scrutin (contre un mois pour ce sondage), 34% des sondés manifestaient de l'intérêt.

La primaire de la droite et du centre avait réuni plus de 4,4 millions de votants. L'objectif est plus modeste à gauche, puisque M. Cambadélis table plutôt sur une participation comprise entre 1,5 et 2 millions d'électeurs lors du vote, les 22 et 29 janvier 2017.

72% des sympathisants du PS sont "plutôt d'accord" avec l'affirmation selon laquelle "il y a des vraies différences entre les projets" des sept candidats. 49% des Français partagent cette affirmation, selon cette étude.

10% des sondés pensent que cette primaire va "améliorer l'image" qu'ils ont du PS et du candidat qui (en) sortira vainqueur, contre 39% qui pensent que cela va "dégrader l'image" du PS et du candidat, et 51% qui ne partagent "ni l'une ni l'autre" de ces affirmations.

Sondage réalisé en ligne du 20 au 22 décembre auprès d'un "échantillon représentatif" de la population française âgée de 18 ans et plus de 986 personnes, selon la méthode des quotas.

Dans la même thématique

Primaire de la gauche: plus de quatre Français sur dix intéressés
3min

Politique

Crise agricole : « 80% des engagements sont tenus ou en passe d’être tenus », affirme Gabriel Attal

Interrogé par François Patriat, président du groupe RDPI (majorité présidentielle) au Sénat sur la crise agricole, le Premier Ministre a reconnu une situation difficile pour les agriculteurs français, déplorant « un malaise, une détresse, une exaspération qui vient de loin », tout en se réjouissant de la réponse apportée par le gouvernement à travers les 62 engagements promis lors de sa conférence de presse début février.

Le