Primaire : Hamon (35,21%)  et Valls (31,56%) qualifiés au second tour

Primaire : Hamon (35,21%) et Valls (31,56%) qualifiés au second tour

Peu après 20h30, Thomas Clay, président de la Haute Autorité d'éthique pour la primaire à gauche, a annoncé les résultats sur 3090 bureaux de vote dépouillés. Benoît Hamon (35,21%)  et  Manuel Valls (31,56%) sont qualifiés pour le second tour. Arnaud Montebourg est loin derrière avec 18,70%.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Le patron de la primaire de gauche, Thomas Clay s’est d’abord félicité de la participation à ce premier tour de la primaire qui se situe entre 1,5 et 2 millions. « Plus proche des 2 millions » a tenu à préciser ce professeur de droit avant d’ajouter qu’ « aucun réel problème sinon des incidents marginaux » n’ont émaillés ce scrutin.

 Sur 3030 bureaux dépouillés, soit plus d’un tiers, c’est Benoît Hamon  qui confirme sa bonne dynamique en étant en tête avec 35,21% , suivi de Manuel Valls 31,56%. Arnaud Montebourg est le grand perdant avec 18,70%, à peine plus que son score à la primaire de 2011. L’ancien ministre de l’Education, Vincent Peillon n’aura pas réussi à imprimer sa marque sur la campagne avec un petit score de 6,48%. Suivent, l’écologiste François de Rugy (3,49%), la présidente du parti Radical de Gauche, Sylvia Pinel (2,1%) et Jean Luc Bennahamias président du Front Démocrate (1,6%).

Les résultats seront affinés dans la soirée au fur et à mesure des dépouillements.

 

Dans la même thématique

Primaire : Hamon (35,21%)  et Valls (31,56%) qualifiés au second tour
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Primaire : Hamon (35,21%)  et Valls (31,56%) qualifiés au second tour
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le