Primaire : l’aubryste Olivier Dussopt futur porte-parole de Manuel Valls

Primaire : l’aubryste Olivier Dussopt futur porte-parole de Manuel Valls

L’équipe de campagne de Manuel Valls s’organise. Le président du groupe PS du Sénat, Didier Guillaume, vient d’être nommé directeur de campagne. Manuel Valls était mercredi matin dans son bureau du Sénat, avant de partir pour son premier déplacement dans le Doubs. Pour l’heure, Didier Guillaume reçoit. L’organigramme pourrait être dévoilé jeudi ou vendredi. L’un […]
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

L’équipe de campagne de Manuel Valls s’organise. Le président du groupe PS du Sénat, Didier Guillaume, vient d’être nommé directeur de campagne. Manuel Valls était mercredi matin dans son bureau du Sénat, avant de partir pour son premier déplacement dans le Doubs. Pour l’heure, Didier Guillaume reçoit. L’organigramme pourrait être dévoilé jeudi ou vendredi.

L’un des porte-paroles de cette campagne éclair sera, sauf changement de dernière minute, le député de l’Ardèche Olivier Dussopt, selon les informations recueillies de sources parlementaires par publicsenat.fr. Après le hollandais Didier Guillaume, cet aubryste serait un nouveau symbole de rassemblement, que Manuel Valls entend incarner. Le député avait déjà franchi le Rubicon en annonçant lundi son soutien à l’ancien premier ministre. Il s’agit aussi de montrer de nouvelles têtes, pas forcément connues du grand public et capables de parler dans les médias.

Pour la campagne, les fidèles Yves Colmou et Sebastien Gros, conseiller spécial et chef de cabinet de Manuel Valls à Matignon, devraient aussi suivre le candidat.

Dans la même thématique

Paris : Conference de presse FNSEA x Jeunes Agriculteurs
6min

Politique

« Cynisme » , « mise en scène politique » : le président de la FNSEA annonce qu’il ne participera pas au grand débat avec Emmanuel Macron au Salon de l’agriculture

Invité ce vendredi 23 février sur RMC-BFMTV, le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, a annoncé qu’il ne souhaitait pas se rendre au grand débat devant se dérouler demain au Salon de l’Agriculture », malgré le rétropédalage de l’Elysée hier soir. La raison principale ? Une « incompréhension » suscitée par l’invitation du mouvement écologiste, les Soulèvements de la Terre, que le gouvernement avait annoncé dissoudre avant que le Conseil d’Etat ne juge cette décision illégale.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
4min

Politique

Souveraineté alimentaire, enjeux climatiques, métiers : Public Sénat vous fait vivre le salon de l’agriculture 2024 

Samedi 24 février et jusqu’au 3 mars s’ouvre le 60ème salon de l’agriculture. Un salon sous haute tension, marqué par la colère des agriculteurs. Pour ce rendez-vous annuel incontournable du monde agricole, les équipes de Public Sénat sont pleinement mobilisées pour vous faire vivre les grands moments de cette rencontre entre les Français et les agriculteurs.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the  Agriculture Fair Porte de Versailles
2min

Politique

Emmanuel Macron veut rejouer le grand débat au Salon de l’agriculture

Visant « un échange direct et franc », l’Elysée explique que le chef de l’Etat va débattre samedi avec « l’ensemble des acteurs » qui « pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées ». Les Soulèvements de la terre ont été invités, comme Michel Edouard Leclerc.

Le