Primaire: Montebourg veut redonner du pouvoir d’achat aux retraités

Primaire: Montebourg veut redonner du pouvoir d’achat aux retraités

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire organisée par le PS, a déclaré lundi que la baisse de la CSG pour les petits revenus,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire organisée par le PS, a déclaré lundi que la baisse de la CSG pour les petits revenus, prévue dans son programme, concernerait également "les petites retraites" pour leur redonner "du pouvoir d'achat".

"Les retraités ont perdu beaucoup de pouvoir d'achat, en raison de l'augmentation des dépenses (au titre) des restes à charge, c'est la santé, en raison de la fiscalisation", a analysé l'ancien ministre de l’Économie à l'antenne d'Europe 1.

M. Montebourg a ainsi proposé la "baisse de la CSG pour les petits revenus, les petits salaires et les petites retraites", pour leur redonner du pouvoir d'achat.

"C'est un effort visant à effacer l'austérité fiscale sur les petits revenus", a-t-il plaidé, en détaillant les chiffres de cette baisse.

"Passer de 8(%) à 1(%) pour les petits revenus, c'est un 13e mois en plus, c'est 100 euros par mois pour ceux qui sont au SMIC", a-t-il assuré.

"Pour les retraités c'est un peu moins mais cela permet de prendre une mesure, non seulement de justice sociale, mais d'efficacité économique", a poursuivi M. Montebourg.

"Nous avons besoin que les Français se remettent à faire des projets et regardent l'avenir avec optimisme", a-t-il estimé.

Par ailleurs, le candidat socialiste a expliqué qu'il souhaiterait proposer aux "jeunes retraités" de reprendre du service dans l'Éducation nationale "pour aider les enfants qui sont en difficulté". "Ils en prendraient un ou deux", a-t-il précisé.

Enfin M. Montebourg a partagé l'objectif d'Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle hors primaires, de rembourser à 100% les soins dentaires, les prothèses auditives et les lunettes d'ici à 2022.

"Il faut y arriver, mais ça dépend comment et contre quoi", a-t-il cependant précisé, mettant en avant sa proposition d'une "mutuelle publique à 10 euros".

Dans la même thématique

Primaire: Montebourg veut redonner du pouvoir d’achat aux retraités
3min

Politique

Crise agricole : « 80% des engagements sont tenus ou en passe d’être tenus », affirme Gabriel Attal

Interrogé par François Patriat, président du groupe RDPI (majorité présidentielle) au Sénat sur la crise agricole, le Premier Ministre a reconnu une situation difficile pour les agriculteurs français, déplorant « un malaise, une détresse, une exaspération qui vient de loin », tout en se réjouissant de la réponse apportée par le gouvernement à travers les 62 engagements promis lors de sa conférence de presse début février.

Le

Primaire: Montebourg veut redonner du pouvoir d’achat aux retraités
2min

Politique

Prix planchers dans l’agriculture : « Si on ne supprime pas la surtransposition des normes, le prix garanti sera un échec », estime Marine Le Pen

Ce 28 février, Marine Le Pen était en visite au Salon de l’agriculture. L’occasion pour la présidente du groupe RN à l’Assemblée de réagir aux dernières annonces d’Emmanuel Macron pour faire face à la crise agricole. Sans certaines conditions, elle estime que l’instauration de prix planchers pourrait conduire à « la ruine de l’agriculture ».

Le