Programmation militaire: le projet de loi à l’Assemblée à partir du 20 mars

Programmation militaire: le projet de loi à l’Assemblée à partir du 20 mars

Le projet de loi de programmation militaire (LPM), qui prévoit de consacrer 295 milliards d'euros à la Défense de 2019 à 2025,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le projet de loi de programmation militaire (LPM), qui prévoit de consacrer 295 milliards d'euros à la Défense de 2019 à 2025, sera examiné par l'Assemblée nationale du 20 au 22 mars, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Christophe Castaner a fait l'annonce de ce calendrier en conférence des présidents de l'Assemblée, qui réunit autour de François de Rugy les présidents de commissions et chefs de file des groupes politiques.

L'objectif d'Emmanuel Macron est de porter les dépenses de Défense à 2% du PIB français en 2025, soit 50 milliards d'euros, contre 34,2 milliards cette année. C'est ce que réclame l'Otan de la part de ses membres.

Cette augmentation des dépenses contraste avec les réductions d'effectifs et les tensions financières endurées pendant plus d'une décennie par l'institution militaire. Un redressement a été amorcé après les attentats de 2015.

Présenté en Conseil des ministres le 8 février, le projet de LPM érige en priorités l'amélioration du quotidien du soldat et la modernisation d'équipements à bout de souffle, au moment où la France est engagée sur des fronts multiples, au Sahel (opération Barkhane), au Levant (Chammal) et dans l'Hexagone (Sentinelle).

Dans la même thématique

Programmation militaire: le projet de loi à l’Assemblée à partir du 20 mars
4min

Politique

Lettre d’Emmanuel Macron : « Je crois que les Français ne sont pas dupes et qu’ils savent que c’est un tour de passe-passe », juge Fabrice Leggeri (RN)

A quelques jours du premier tour des élections législatives, Fabrice Leggeri, porte-parole du RN a détaillé plusieurs éléments du programme du parti de Jordan Bardella. Ce dernier qualifie la lettre d’Emmanuel Macron de « tour de passe-passe » et envisage la démission d’Emmanuel Macron si les élections ne permettent pas de dégager une majorité absolue.

Le

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention toute particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le