Rachida Dati (LR) “intéressée” par la mairie de Paris

Rachida Dati (LR) “intéressée” par la mairie de Paris

L'ancienne ministre LR Rachida Dati, qui devrait figurer en position éligible sur la liste de son parti aux élections européennes...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L'ancienne ministre LR Rachida Dati, qui devrait figurer en position éligible sur la liste de son parti aux élections européennes, se dit également "intéressée" par une candidature à la mairie de Paris, pour laquelle elle pourrait quitter son mandat européen.

"Bien sûr que je suis intéressée par la candidature à la mairie de Paris", affirme la maire du 7e arrondissement de Paris, dans un entretien publié sur le site du Parisien samedi.

"Il y a urgence à répondre aux préoccupations des Parisiens: un Paris propre, attractif, un Paris en sécurité, un Paris où l'on circule, où l'on se loge. Bref, un Paris où l'on vit !", développe l'ancienne ministre de la Justice (2007-2009) sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

"Au-delà de la campagne européenne, je suis aussi très attachée au VIIe arrondissement et à ses habitants. Je reste donc évidemment très engagée à Paris. Quant à 2020 (année des élections municipales, ndlr), je veillerai avec force à ce que la droite ait un projet clair, assumé, terre à terre, pour améliorer concrètement la vie des Parisiens", ajoute Mme Dati, qui est aussi eurodéputée.

"Je constate seulement que la droite ne s’est jamais remise de sa défaite de 2001. Comme si elle avait intériorisé le fait qu'elle n’était pas légitime pour s’adresser aux Parisiens. Je pense le contraire", explique-t-elle.

Interrogée pour savoir si elle démissionnera de son mandat européen pour briguer la mairie de Paris, elle répond que "la question se pose".

Selon Mme Dati, le président de LR Laurent Wauquiez lui "a assuré de figurer dans les huit premières places" de la liste aux européennes.

Rachida Dati redit que les "convictions personnelles" contre l'avortement de François-Xavier Bellamy, tête de liste de LR pour les élections européennes, ne "sont pas les (siennes)". Elle juge sa sensibilité "plus identitaire" que d'autres dans la famille des "conservateurs".

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le