Réforme constitutionnelle : « Le gouvernement a entendu le Sénat » selon Jacqueline Gourault

Réforme constitutionnelle : « Le gouvernement a entendu le Sénat » selon Jacqueline Gourault

Invitée de l’émission Territoire d’Infos sur Public Sénat et les Indés Radios, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a répondu au communiqué de Gérard Larcher sur la réforme constitutionnelle, rappelant les concessions faites au Sénat par le gouvernement.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

La réforme constitutionnelle a du plomb dans l’aile après le discours de politique générale d’Édouard Philippe et le communiqué en réaction de Gérard Larcher qui parle de « renoncement » à propos du calendrier évoqué par le Premier ministre. Jacqueline Gourault a répondu ce matin au Président du Sénat dans l’émission Territoire d’Infos sur Public Sénat et les Indés Radios. « Gérard Larcher a joué le jeu en s’entretenant et en négociant régulièrement avec le gouvernement. Le gouvernement a d’ailleurs entendu le Sénat », selon la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.

Jacqueline Gourault est revenue sur les différentes avancées du texte, rappelant la discussion sur le règlement des assemblées dans la Constitution « qui a été évacuée », ou la baisse du nombre de parlementaires, initialement prévue par le gouvernement d’un tiers et dont l’objectif est revu à la baisse après le discours de politique générale d’Édouard Philippe hier à l’Assemblée nationale, passant à un quart. La ministre a souligné également la concession faite par le gouvernement au Sénat sur le cumul des mandats dans le temps. « Le Sénat avait demandé à ce que cela ne concerne pas les petites communes. La barre était aux environs de 9000 habitants, ce qui est quand même très important dans notre pays », a-t-elle tenu à préciser.

« Il y a eu des avancées »

« Donc il y a eu des avancées, mais il reste des différends », souligne Jacqueline Gourault, « sur la manière dont se répartissent les sénateurs sur le territoire, par exemple. Il faut tenir compte des territoires, mais aussi de la démographie », explique-t-elle. La ministre justifie aussi le calendrier annoncé par Édouard Philippe sur cette révision constitutionnelle, où le Premier ministre renvoie la balle au Sénat. « Il faut aller plus loin. Le calendrier parlementaire est très serré. Nous avons beaucoup de textes à passer. Le gouvernement a pensé qu’il fallait mieux finaliser l’accord avant de commencer un débat sur lequel nous ne partions pas sur un accord total ».

Des inquiétudes sur la Corse

« Le Président du Sénat était très attaché à ce que l’accord concerne non seulement le texte constitutionnel, mais également les deux autres textes », a rappelé Jacqueline Gourault, qui a aussi expliqué qu’il n’y avait « pas beaucoup de différences » sur l’avis concernant le texte constitutionnel. « Même si le Président Larcher exprime parfois encore des inquiétudes sur le texte en ce qui concerne la Corse », précise-t-elle. « J’en ai parlé moi-même avec lui et je l’ai rassuré sur ce sujet, mais je sais qu’il a toujours des inquiétudes. Par contre, comme le gouvernement, je crois qu’il est très attaché à la différenciation qui est inscrite dans le texte constitutionnel et qui concerne beaucoup les collectivités ».

Dans la même thématique

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Réforme constitutionnelle : « Le gouvernement a entendu le Sénat » selon Jacqueline Gourault
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

Réforme constitutionnelle : « Le gouvernement a entendu le Sénat » selon Jacqueline Gourault
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le