Remaniement : Damien Abad quitte le gouvernement et dénonce « des calomnies ignobles »

Remaniement : Damien Abad quitte le gouvernement et dénonce « des calomnies ignobles »

Ephémère ministre des Solidarités et personnes handicapées, Damien Abad a quitté le gouvernement après à un peu plus d’un mois. Visé par plusieurs accusations de viol, le député de l’Ain a dénoncé « des calomnies ignobles ».
Simon Barbarit

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Son discours lors de la passation de pouvoir avec Jean-Christophe Combe et Geneviève Darrieussecq, aura été aussi court que son passage au gouvernement. En cinq minutes, Damien Abad est tout de même parvenu à dresser un minibilan de ce passage ponctué de « six déplacements en quinze jours » à la rencontre des acteurs concernés par son portefeuille. « On ne m’aura pas laissé le temps mais jusqu’au bout j’aurais assumé pleinement ma fonction de ministre », a assuré Damien Abad indiquant qu’il quittait « ce ministère […] avec beaucoup de regrets ».

Damien Abad a également souligné « la confiance » que lui témoigne le président de la République « depuis le début ». « J’ai encore échangé hier soir avec lui. Il paraissait préférable face aux calomnies ignobles dont je suis la cible, orchestrées dans un calendrier bien précis […] que je puisse me défendre sans entraver l’action du gouvernement ».

Il assure qu’il se battra sans relâche pour prouver son innocence et « contre ce mouvement funeste qui relègue la présomption d’innocence au rang de vieilleries sans importance et qui fait de la calomnie une redoutable arme politique entre les mains d’esprits malveillants ».

 

 

Dans la même thématique

Remaniement : Damien Abad quitte le gouvernement et dénonce « des calomnies ignobles »
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le