Remaniement : qui est Christophe Béchu, le nouveau ministre de la Transition écologique ?

Remaniement : qui est Christophe Béchu, le nouveau ministre de la Transition écologique ?

L’ancien sénateur et maire d’Angers, passe de ministre délégué chargé des Collectivités territoriales à ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Une promotion plutôt inattendue pour Christophe Béchu dont le mandat à la Haute assemblée n’a pas été marqué par une appétence particulière pour ces enjeux.
Simon Barbarit

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

C’est l’un des grands gagnants du remaniement, Christophe Béchu, secrétaire général d’Horizons, vient d’être nommé ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Il remplace Amélie de Montchalin, contrainte de quitter le gouvernement après sa défaite aux législatives.

C’est sans aucun doute un grade supplémentaire que vient de franchir le maire d’Angers qui avait été nommé le 20 mai dernier, ministre délégué chargé des Collectivités territoriales. Mais c’est aussi une surprise. Cet ancien membre de l’UMP, de LR, et proche Edouard Philippe ne s’est pas vraiment distingué jusqu’à présent sur cette thématique.

Le nouveau ministre s’est dit sur Twitter honoré de cette nomination, estimant « que la tâche était immense ».

Un maire sensible aux enjeux climatiques ?

« Une chose est déjà certaine : jamais croisé Christophe Béchu sur la moindre lutte écologiste », a relevé la députée EELV-Nupes, Sandrine Rousseau sur Twitter.

Interrogé dans le journal Le Monde, l’ancien député écologiste du Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin, estime, au contraire, que Christophe Béchu, est sensible à ces thèmes. On a agi ensemble sur le plan vélo par exemple, qui a été développé à Angers », rappelle-t-il.

Maire d’Angers, Christophe Béchu a mis en place une plateforme pour permettre aux habitants de formuler des propositions sur la transition écologique. L’année dernière, Christophe Béchu avait annoncé à la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili la décision des maires de l’agglomération angevine de renoncer au doublement du viaduc autoroutier de l’A11.

Un sénateur fervent opposant au mariage pour tous

Au Sénat, où il a passé 6 ans de 2011 à 2017, dans les rangs de l’UMP puis de LR, nous n’avons pas trouvé traces de questions, rapports ou interventions en séance publique que le sujet.

Ses principaux dossiers à l’époque sont le droit électoral, les collectivités locales ou encore la sécurité. Il est également un fervent opposant à la loi sur le mariage pour tous. « Le mariage, dans notre conception, se fait entre un homme et une femme […] (Nous défendrons) la parité à l’intérieur de la famille, grâce à un binôme composé d’un couple de personnes de sexe différent », avait-il lancé dans l’hémicycle, en avril 2013, sous les applaudissements du groupe UMP.

Cette même année, Christophe Béchu figure parmi les cosignataires d’une proposition de résolution de son groupe relative à la transition énergétique. Le texte visait notamment à prolonger la durée de vie des réacteurs nucléaires, et le développement des nouvelles générations face à la raréfaction des énergies fossiles.

On notera enfin que son ministère passe de la cinquième à la onzième place dans l’ordre protocolaire. Christophe Béchu sera accompagné de deux nouveaux secrétaires d’Etat, la députée Renaissance, Bérangère Couillard sera chargée de l’Ecologie. Dominique Faure, députée Renaissance de Haute-Garonne sera, quant à elle, chargée de la ruralité.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le