Reports des voix, âge, revenus : la sociologie du vote au second tour

Reports des voix, âge, revenus : la sociologie du vote au second tour

Position politique des électeurs, niveau de vie, âge, sexe : tous les enseignements de notre enquête Ipsos Steria pour le second tour de l’élection présidentielle.
Public Sénat

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

Qui sont les électeurs d’Emmanuel Macron ? Quel profil pour les électeurs de Marine Le Pen ? L’enquête Ipsos Steria réalisée pour France Télévisions, Radio France, LCP-Public Sénat, Le Monde, Le Point et RFI-France 24, réalisée du 4 au 6 mai 2017 livre plusieurs clés de lecture pour ce second tour de la présidentielle 2017 et la victoire d’Emmanuel Macron, à plus de 65% des voix.

Les reports de voix favorables à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a bénéficié d’importants reports de voix chez les électeurs de François Fillon (48%), Jean-Luc Mélenchon (52%) ou encore Benoît Hamon (71%).

_reports.png

En revanche, Marine Le Pen n’a été rejointe que par 20% des électeurs de François Fillon, 7% de ceux de Jean-Luc Mélenchon et 2% de ceux de Benoît Hamon. Son alliance avec Nicolas Dupont-Aignan n’a sans doute pas eu les effets escomptés dans les urnes. Seulement 30% des électeurs du candidat de Debout la France se sont reportés sur la candidate du Front national, contre 27% à Emmanuel Macron. 20% d’entre eux ont voté blanc ou nul, et 23% se sont abstenus.

L’abstention dans ce second tour a surtout été visible chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (24%).

 L’électorat de droite partagé

Emmanuel Macron réalise ses meilleurs scores parmi les électeurs qui se positionnent à gauche de l’échiquier politique (92%). L’électorat de droite est apparu clivé dans ce second tour : 48% des électeurs qui se classent à droite ont voté pour Emannuel Macron, contre 52% en faveur de Marine Le Pen.

_echiquier.png

Chez les sympathisants, 70% des électeurs s’affirmant proches des Républicains ont voté pour Emmanuel Macron. 62% des électeurs qui ne se sentent proches d’aucun parti ont également voté pour lui.

_prox.png

Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores chez les 25-49 ans

Emmanuel Macron a réalisé ses meilleurs scores chez les retraités (74%). Il recueille 70% des suffrages des 60-69 ans et même 78% chez les plus de 70 ans. C’est plus de 13 points par rapport à son score national. Marine Le Pen peine à convaincre cet électorat le plus âgé. Ses meilleurs scores sont réalisés chez les 25-34 ans (40%) et surtout chez les 35-49 ans (43%).

_agesexe.png

Les catégories socioprofessionnelles aisées plébiscitent Emmanuel Macron

Concernant les catégories socioprofessionnelles, le vote Emmanuel Macron est surreprésenté chez les cadres (82%). Marine Le Pen réalise des scores élevés chez les ouvriers (56%) et chez les employés (46%).

_cadres.png

Corolairement, les voix en faveur d’Emmanuel Macron augmentent en fonction des revenus. Il recueille 75% des voix dans les foyers gagnant plus de 3000 euros, mais ne séduit que 55% des électeurs dont le foyer gagne 1250 euros par mois. 69% des électeurs affirmant s’en sortir « très difficilement » avec leurs revenus ont donné leur voix à Marine Le Pen.

Autre enseignement de l’étude, les chômeurs sont partagés mais semblent davantage pencher pour le candidat d’En Marche (53%) que pour la candidate du Front national (47%).

_chomage.png

Les communes rurales ont davantage voté Marine Le Pen

Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores dans les petites communes. 43% des électeurs de la France rurale ont porté son nom dans les urnes. Emmanuel Macron réalise des scores supérieurs à son résultat national dans les grandes agglomérations, celles de plus de 100.000 habitants.

Les catholiques votent à 63% pour Emmanuel Macron

Le vote chez les catholiques est peu éloigné de la moyenne nationale : 63% d’entre eux ont voté pour Emmanuel Macron, contre 37% pour Marine Le Pen. Le candidat d’En Marche séduit davantage chez les électeurs se réclamant d’une autre religion (72% ont voté pour lui) et chez les personnes ne déclarant aucune religion : elles sont 68% à l’avoir choisi.

_religion.png

* : Sondage réalisé du 4 au 6 mai 2017, auprès de 4 838 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé par Internet et composé selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’individu, région, catégorie d’agglomération).

 

Dans la même thématique

Reports des voix, âge, revenus : la sociologie du vote au second tour
3min

Politique

Au Salon de l’agriculture, Éric Ciotti dénonce « un gouvernement qui joue au pompier pyromane depuis plusieurs années »

Le président des Républicains s’est rendu au Salon de l’agriculture ce lundi. Au micro de Public Sénat, il s’interroge sur les annonces faites par l’exécutif pour calmer la grogne du monde rural, estimant que les mesures qui sont aujourd’hui dénoncées par les agriculteurs découlent directement de la politique conduite par Emmanuel Macron depuis 2017.

Le

Reports des voix, âge, revenus : la sociologie du vote au second tour
3min

Politique

Salon de l’agriculture : Jordan Bardella souhaite une « priorité d'accès » pour les produits français dans les marchés publics

A l'occasion de sa 2ème visite au Salon International de l'Agriculture, le président du Rassemblement National et tête de liste pour son parti aux prochaines élections européennes, a estimé que sa première mesure sur l'agriculture serait de privilégier un « patriotisme économique » en donnant une « priorité d'accès » dans la commande publique aux produits français. Une mesure difficile à mettre en place selon les intervenants sur le plateau de Public Sénat.

Le