L’hémicycle de l’Assemblée nationale

Résultats législatives : le RN largement en tête du premier tour à 33,5 %, suivi du Nouveau Front populaire à 28,1 %, le bloc présidentiel en fort recul à 20,7 %

Le Rassemblement national et ses alliés ont recueilli ce dimanche 33,5 % des suffrages exprimés, selon l’estimation Ipsos Talan pour France Télévisions et Radio France. Les candidats du Nouveau Front populaire obtiennent 28,1 % des voix, et les candidats du camp présidentiel 20,7 %.
Rédaction Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L’heure est au dépouillement, dans un vote marqué par un bond de la participation. Selon l’estimation Ipsos Talan pour France Télévisions et Radio France, le Rassemblement national et ses alliés sont arrivés largement en tête de ce premier tour des élections législatives, avec 33.5 % des suffrages exprimés, une progression très nette par rapport à son score de 2022 (18,68 %), et celui obtenu aux européennes le 9 juin dernier (31,37 %).

Le Nouveau Front populaire arrive en deuxième position de ce scrutin avec 28,1 % des voix. En 2022, la NUPES (Nouvelle Union populaire écologique et sociale) avait recueilli 25,66 % des voix.

La majorité présidentielle est largement distancée, avec 20,7 % des suffrages, un niveau en-dessous de son score de 2022 (25,75 %). Les Républicains et les candidats divers droite ont obtenu 10 % des voix (contre 11,29 % en 2022).

Les candidats divers centre / UDI recueillent 1,4 % des voix, les candidats divers gauche 1,8 %, la droite souverainiste 0,3 %, les candidats Reconquête 0,6 %, et les candidats extrême gauche 1,2 %.

Le RN et ses alliés pourraient obtenir entre 230 et 280 des sièges

Selon une projection Ipsos Talan, le RN et ses alliés pourraient obtenir entre 230 et 280 des sièges (dont 26 à 36 pour les candidats LR soutenus par le RN), soit en-dessous de la majorité absolue à 289 sièges. Le Nouveau Front populaire obtiendrait 125 à 165 sièges, loin devant le camp présidentiel (Ensemble), attendu entre 70 et 100 sièges. Les Républicains et les candidats divers-droite compteraient entre 41 et 61 sièges.

Au sein du Nouveau Front populaire, LFI (La France insoumise) pourrait obtenir 58 à 72 sièges, le PS 33 à 43 sièges, les écologistes 28 à 38 sièges, et le PCF (Parti communiste français) 6 à 12 sièges.

Dans les rangs des candidats Ensemble, Renaissance serait entre 53 et 71 sièges, le Modem entre 13 et 19 sièges, et Horizons entre 4 et 10 sièges.

Les candidats divers gauche (hors Nouveau Front populaire) seraient entre 11 et 19 sièges, et les candidats « autres », entre 22 et 30 sièges.

Pour aller plus loin

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le