Retailleau (LR): le projet assurance maladie de Fillon “caricaturé”

Retailleau (LR): le projet assurance maladie de Fillon “caricaturé”

Le projet de François Fillon sur l'assurance maladie "a été caricaturé", a dit jeudi Bruno Retailleau, promettant à ce sujet une...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le projet de François Fillon sur l'assurance maladie "a été caricaturé", a dit jeudi Bruno Retailleau, promettant à ce sujet une clarification du candidat LR à la présidentielle "très prochainement".

"Le projet est très clair, il a été caricaturé", a déclaré sur RTL M. Retailleau, président du groupe LR au Sénat et soutien de l'ancien Premier ministre.

Le secrétaire général du parti Les Républicains, Bernard Accoyer, a estimé mercredi que le programme de François Fillon sur l'assurance maladie nécessitait une "clarification", bien qu'il n'y ait selon lui "pas de problème sur le fond".

François Fillon "a eu très peu de temps pour pouvoir l'expliquer. Je vous rassure, il le fera lui-même très prochainement. Et il indiquera de façon beaucoup plus déliée, de façon encore plus précise ce qu'est son projet pour la sécurité sociale", a dit M. Retailleau.

En termes de remboursement, il n'y aura donc pas d'un côté les petits risques et de l'autre les grands risques ? "Non, c'est une approche qu'il explicitera, qui n'est pas la bonne approche", a répondu M. Retailleau.

"Certains ont pu comprendre que c'était le coeur de sa réforme, ça ne l'est pas. Il le dira dans quelques jours", a-t-il ajouté.

De façon plus générale, M. Retailleau a affirmé que François Fillon "a son projet, il a sa ligne, c'est cette ligne droite qui l'a fait gagner, il n'est pas question de zigzaguer".

Dans la même thématique

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le