RETOUR SUR 2016 : la droite en ordre de bataille, le temps de la primaire

RETOUR SUR 2016 : la droite en ordre de bataille, le temps de la primaire

2016 : pour la première fois de son histoire, la droite organise une primaire pour désigner celui qui sera son candidat à l’élection présidentielle de 2017. Vainqueur surprise, François Fillon écrase Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et ses autres concurrents.À travers une sélection d’émissions, la rédaction de Public Sénat revient sur cette primaire de la droite et du centre qui a marqué l’année politique.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Présidentielle en action / Décembre 2016
Au cœur de la primaire de la droite et du centre

Durant 3 mois, 7 candidats ont livré bataille. Une campagne pendant laquelle nous avons suivi 4 sénateurs engagés dans cette compétition entre anciens camarades de gouvernement. Fabienne Keller derrière Alain Juppé. Roger Karoutchi avec Nicolas Sarkozy.  François-Noël Buffet dans l’équipe de François Fillon. Et Cyril Pellevat aux côtés de Bruno Le Maire. Ils ont été dans leurs pas, dans leurs meetings, au plus près de leur candidat. Et nous font vivre cette grande première démocratique. Une primaire ouverte pour désigner le candidat de la droite à l’élection présidentielle de 2017.

Au coeur de la primaire de la droite et du centre - Présidentielle en action (02/12/2016)
29:06

 

Déshabillons-les / Novembre 2016
Juppé/Sarkozy : duel primaire

Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, étaient les deux favoris de la primaire. Ils se sont livrés pendant des semaines un véritable duel… de communication.
Rassembler ou cliver ? Attaquer sans passer pour le diviseur de son camp ? Et imposer des thèmes quitte à devoir reculer. Comment, de l’identité heureuse d’Alain Juppé aux ancêtres les gaulois de Nicolas Sarkozy, se sont construit les axes de communication ? Hélène Risser et ses invités ont décortiqué les rouages de la com’ des candidats.

REPLAY - Juppé / Sarkozy : Duel primaire - Déshabillons-les (11/11/2016)
44:23

 

Un Monde en Docs / Novembre 2016
Où va la droite ?

Après l'écrasante victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre, le parti Les Républicains est en ordre de bataille pour la présidentielle 2017. Quelle est sa ligne politique ? Où va la droite avec François Fillon ? Et de quel héritage se revendique-t-elle ? Nora Hamadi et ses invités ouvrent le débat.

Débat : Où va la Droite ? - Un monde en docs (03/12/2016)
23:47

 

Déshabillons-le / Novembre 2016
Henri Guaino : Les indignations d’un gaulliste

Plume et conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, il a occupé une place stratégique et unique à l’Elysée, avant de vouloir porter lui-même ses idées et se présenter à la présidentielle.
À l’heure où la page Sarkozy se tourne, quelle analyse fait-il de l’échec de celui dont il fut un des artisans de la victoire en 2007 ?
Gaulliste et disciple de Philippe Seguin, au même titre que François Fillon, quel regard porte t-il sur la victoire de cet ancien compagnon qu’il a longuement côtoyé et beaucoup critiqué ?
 

Henri Guaino : Les indignations d'un gaulliste - Déshabillons-le (30/11/2016)
44:31

 

L'info dans le rétro / Septembre 2016
Candidats, levez-vous !

Comment les candidats à l'élection présidentielle sont-ils choisis ? Comment devient-on candidat ? Du candidat unique de la gauche François Mitterrand en 1965 investi par plusieurs partis, en passant par André Lajoinie parti chercher le soutien de Mikhail Gorbatchev en 1988, ou encore l'organisation des premières primaires de l'UMP en 2007, Fabrice d'Almeida revient sur les modes de désignation des candidats à l'élection suprême, avec Michel Winock historien et un grand témoin, Jean-Louis Debré ancien président du Conseil constitutionnel.

Candidat, levez vous ! - L'info dans le rétro (30/09/2016)
29:28

 

Dans la même thématique

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le