Retraites: Faure (PS) critique un gouvernement incapable d'”anticiper les conséquences” de sa réforme

Retraites: Faure (PS) critique un gouvernement incapable d'”anticiper les conséquences” de sa réforme

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a dénoncé lundi l'incapacité du gouvernement à "anticiper les conséquences" de sa...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a dénoncé lundi l'incapacité du gouvernement à "anticiper les conséquences" de sa réforme des retraites, déplorant le temps pris pour élaborer un simulateur précis pour chaque situation individuelle.

"La seule chose que le gouvernement simule bien jusqu'à présent, c'est sa compétence", lance-t-il dans un entretien à Libération.

"Rendez-vous compte: il nous est dit que nous aurons un simulateur permettant de comparer les pensions actuelles et futures six mois après le vote de la loi ! On signe un chèque en blanc et six mois plus tard, on sait de combien on est débités. Qui peut accepter de telles conditions?", demande-t-il.

Jugeant "pas très responsable de continuer à tendre le climat social pour un projet dont le gouvernement ne sait même pas anticiper les conséquences", il souhaite que celui-ci "crée les conditions d'une trêve" à l'occasion des fêtes de fin d'année, et réitère son appel à un "retrait" du projet de réforme avant de "tout reprendre" à zéro.

Olivier Faure, qui s'est dit ces dernières semaines "pas opposé par principe à la retraite à points", fait valoir que le PS ne s'est "jamais prononcé pour", affirmant que lui-même "ne fétichise aucun" système, l'essentiel étant selon lui d'"aller vers plus de justice".

"Le système par points ne mérite ni excès d'honneurs ni indignité. Il est une réponse technique. Mais cet outil peut être redoutable: l'unité des règles et du régime le rend potentiellement plus vulnérable à la régulation financière et à l'approche budgétaire", relève-t-il.

Le gouvernement a annoncé jeudi la mise en ligne d'un "simulateur" permettant à chacun de savoir s'il sera concerné par le futur "système universel" par points. Un questionnaire rudimentaire qui constitue la première "brique" du "simulateur" individuel qui sera disponible "courant 2020".

En attendant, il a dévoilé une trentaine de "cas types" de fonctionnaires et de salariés du privé des générations 1980 et 1990 comparant pour chaque profil les montants de pensions "dans le système actuel" et "dans le système universel". Le nombre de "cas types" sera porté à 150 d'ici à la présentation du projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier, puis à au moins 300.

Dans la même thématique

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Retraites: Faure (PS) critique un gouvernement incapable d'”anticiper les conséquences” de sa réforme
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

Retraites: Faure (PS) critique un gouvernement incapable d'”anticiper les conséquences” de sa réforme
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le