Retraites: Gauche et EELV dénoncent la statégie d'”usure” du gouvernement

Retraites: Gauche et EELV dénoncent la statégie d'”usure” du gouvernement

Les partis de gauche et EELV ont dénoncé jeudi la stratégie d'"usure" du gouvernement sur les retraites qui pourrait, disent-il, faire le jeu du...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Les partis de gauche et EELV ont dénoncé jeudi la stratégie d'"usure" du gouvernement sur les retraites qui pourrait, disent-il, faire le jeu du RN, l'opinion publique restant hostile selon eux à la réforme.

"Ce n'est pas parce que les gens ne manifestent plus ou ne font plus grève que le besoin de justice sociale et la colère n'existent pas. S'ils se taisent, ça peut ressortir avec un vote Le Pen", a déclaré à l'AFP le chef de file d'EELV, Yannick Jadot, en marge de la manifestation parisienne contre la réforme des retraites.

"On a besoin de démocratie sociale et ce gouvernement l'a contournée" avec pour conséquence "un dialogue de sourds", a regretté le leader écologiste en reprochant à l'exécutif "une approche essentiellement budgétaire".

Que le gouvernement joue l'usure, "c'est dangereux d'un point de vue social mais aussi politique, cela favorise son meilleur ennemi, le Rassemblement national (RN)", a approuvé Aurore Lalucq, eurodéputée Place publique.

"Le soutien populaire progresse" même s'il ne "traduit pas de manière continue par une hausse de la participation aux manifestations", a expliqué Igor Zamichiei, coordinateur du PCF, se disant favorable à un débat sur les enjeux du financement des retraites, mais après le retrait de la réforme.

Mais "est-ce-que le gouvernement est prêt à entendre qu'on ne peut pas plafonner le financement des retraites à 14% du PIB" et "à envisager la cotisation des revenus financiers?", a-t-il demandé.

"Les gens ne peuvent certes pas faire grève ou manifester pendant des semaines mais dans l'opinion publique l'hostilité à la réforme augmente", a approuvé le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, proposant de convenir d'une grande mobilisation le week-end pour la présentation du projet de loi (prévu en Conseil des ministres le 24 janvier).

Auparavant, à l'issue d'un travail avec les forces de gauche (sauf LFI et la gauche de LFI) "on présentera les points de convergence", a-t-il annoncé, évoquant une "contribution" sur "les dividendes du CAC 40" qui génèrerait "30 milliards d'euros chaque année".

Le député Adrien Quatennens (LFI), le 5 novembre 2019 à Paris
Le député Adrien Quatennens (LFI), le 5 novembre 2019 à Paris
AFP/Archives

Pour Adrien Quatennens, numéro deux des Insoumis, le préalable à la conférence de financement proposée par la CFDT doit être le retrait de la réforme.

Aujourd'hui, "c'est la retraite tombola: vous connaissez le ticket d'achat mais vous ne savez pas si vous aurez le lot à la fin et quelle sera sa valeur mais vous avez une certitude, c'est qu'il faudra travailler plus longtemps", a-t-il lancé.

Dans la même thématique

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Retraites: Gauche et EELV dénoncent la statégie d'”usure” du gouvernement
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

Retraites: Gauche et EELV dénoncent la statégie d'”usure” du gouvernement
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le