Retraites : « La durée de cotisation des femmes va augmenter légèrement plus que celle des hommes », reconnaît Stanislas Guerini

Retraites : « La durée de cotisation des femmes va augmenter légèrement plus que celle des hommes », reconnaît Stanislas Guerini

Invité de notre matinale, Stanislas Guerini est revenu sur les inégalités que génère la réforme des retraites entre les hommes et les femmes. Le ministre de la Fonction publique reconnaît que le report de l’âge légal touchera en moyenne plus les femmes que les hommes, mais que cela s’accompagnera d’une augmentation des pensions plus importante.
Louis Mollier-Sabet

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Si vous voulez être parfaitement populaire, vous ne faites pas de réforme des retraites. » Sur ce point, difficile d’être en désaccord avec Stanislas Guerini. Surtout quand certains de ses collègues du gouvernement affirment publiquement que « les femmes sont un peu pénalisées par le report de l’âge légal », comme l’a fait Franck Riester, le ministre des Relations avec le Parlement, sur notre antenne ce lundi. « Cela dépend de ce que l’on veut dire par ‘pénalisé’ », répond sobrement Stanislas Guerini sur le sujet.

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques tente de « dire les choses de façon transparente » : « La durée de cotisation des femmes va augmenter légèrement plus que celle des hommes en moyenne. Mais la pension des femmes va augmenter significativement plus fortement que celle des hommes. Avant la réforme, vous aviez 30 % d’écart de pension, après la réforme, on va réduire d’un tiers cet écart. »

« On demande à tous un effort »

Stanislas Guerini veut croire dans l’exercice de « transparence » mené par le gouvernement : « On n’a jamais intérêt à dissimuler les choses, il faut simplement les dire de manière complète. » Ainsi, que prévoit le gouvernement sur les personnes qui auront commencé à travailler très tôt et devront cotiser 44 annuités pour bénéficier d’une retraite à taux plein ?

« On demande à tous un effort », répond le ministre. « Pour 6 personnes sur 10, cela fait deux ans de plus, et pour les autres, un an de plus, c’est le cas des personnes que vous mentionnez. L’effort est moindre, mais il restera un effort quand même. » Stanislas Guerini laisse la porte ouverte à un « enrichissement » du texte sur ce point lors de l’examen parlementaire : « Si les parlementaires souhaitent revenir précisément sur cet aspect et l’envisagent comme un enrichissement prioritaire du texte, ils pourront le voter, mais dans un cadre d’équilibre global. »

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le