Retraites: Mélenchon juge “absurde” l’idée de travailler plus longtemps

Retraites: Mélenchon juge “absurde” l’idée de travailler plus longtemps

Jean-Luc Mélenchon a jugé vendredi "absurde" l'idée de travailler plus longtemps à cause de l'allongement de la durée de vie et...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Jean-Luc Mélenchon a jugé vendredi "absurde" l'idée de travailler plus longtemps à cause de l'allongement de la durée de vie et estimé que la volonté du gouvernement de mettre fin aux régimes spéciaux de retraites revenait à "exciter la jalousie des uns contre les autres".

"Depuis qu'on applique la règle absurde: il faut travailler plus longtemps parce qu'on vit plus longtemps, c'est le contraire qui se passe", a déclaré le chef de file de la France insoumise sur BFMTV au soir d'une journée de contestation sociale.

"Du jour où on a commencé à vouloir faire travailler les gens davantage, le résultat on l'a dans les statistiques: depuis 2014 pour la première fois depuis des décennies, l'espérance de vie reste stable (...) et l'espérance de vie en bonne santé se dégrade", a-t-il insisté.

La grève des personnels de la RATP a été très suivie vendredi pour protester contre la réforme des retraites et la disparition des régimes spéciaux avec la mise en place du système universel de retraite par points.

"Pourquoi il y a des régimes spéciaux ? Parce qu'il y a eu des conditions spéciales, parce qu'il y a eu une histoire sociale. Des fois on disait: 'ah non les gars, on ne peut pas vous augmenter, ça va ruiner la boîte. Mais vous pourrez partir en retraite plus tôt'. Tous ces compromis c'est l'histoire de la lutte de classes dans notre pays, on ne la raye pas comme ça d'un coup de plume", a commenté M. Mélenchon.

"Je dis bravo" aux "gars de la RATP" qui "partent à la retraite à 55 ans", ajoutant: "je trouve normal que, dans certains métiers, on parte avant. Vous montez dans l'avion s'il y a un pilote qui à 66 ans ? (Non) vous êtes comme moi, vous montez dans le suivant."

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Retraites: Mélenchon juge “absurde” l’idée de travailler plus longtemps
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le