Retraites, travail, école: Macron avance un calendrier de réformes

Retraites, travail, école: Macron avance un calendrier de réformes

Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle, a évoqué mercredi un calendrier de réformes, avec un premier semestre...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle, a évoqué mercredi un calendrier de réformes, avec un premier semestre consacré à celles du travail, du chômage et de l'école, tandis que celle des retraites pourrait s'étaler sur deux quinquennats.

"Ce que mon projet porte, c'est un ensemble de (...) réformes de court terme qui sont à faire de manière urgente et prioritaire", a expliqué le candidat d'En Marche! sur France 2.

"La réforme du marché du travail, la simplification de notre droit du travail pour donner plus de place au dialogue social dans l'entreprise, la réforme du chômage et de la formation professionnelle (...) la réforme de l'école (...) celles-là se feront rapidement", a-t-il assuré.

"Ma volonté, c'est qu'elles puissent être présentées, votées, commencées à être appliquées dans le premier semestre du quinquennat", a poursuivi M. Macron.

"La réforme des retraites, elle doit prendre du temps", a en revanche précisé le candidat, la plaçant parmi les réformes qui peuvent mettre "5 à 10 ans à commencer à être mises en oeuvre".

"Elle sera concertée, transpartisane, et elle sera posée dans les premiers mois", a-t-il également promis.

Dans la même thématique

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le